Fred et Fabio Santos pas prophètes en leur pays

— 

Une saison en enfer. Fred et Fabio Santos vont peut-être finir par regretter d'être allés au clash avec l'OL. Recrutés à quelques mois d'intervalle par Fluminense après avoir résilié leur contrat avec le septuple champion de France, les deux Brésiliens vivent des jours difficiles avec le club de Rio. Lanterne rouge du championnat, avec 17 points en 23 matchs, le double champion du Brésil en 1970 et 1984, finaliste de la Copa Libertadores en 2008, semble en effet promis à la relégation. Les dirigeants du club ont pourtant tout tenté pour remédier à cette situation. La semaine dernière, ils ont changé d'entraîneur pour la cinquième fois depuis le début de l'année, Alexis « Cuca » Stival succédant à Renato Gaucho qui n'aura tenu que... quarante jours.

Plusieurs supporters se sont ensuite rendus au pied de la célèbre statue du Christ Rédempteur du mont Corcovado pour le prier d'éviter au club une descente en 2e division. Ces initiatives n'ont pas empêché Fluminense d'être tenu en échec par Nautico (1-1), dimanche, au Maracana. Une rencontre à laquelle Fred et Fabio Santos n'ont pas participé. Le fougueux milieu de terrain, qui avait eu une altercation avec Claude Puel à la mi-temps du match Valenciennes-OL, le 2 mai dernier, n'a disputé qu'une seule rencontre avec Fluminense. Fred a quant à lui inscrit quatre buts en huit matchs mais il est actuellement blessé. Et dire qu'il ambitionnait de retrouver la sélection nationale au moment de son arrivée dans la mégapole brésilienne, en mars dernier. W

S. M.