« Je crois que je vais adorer cette équipe »

Recueilli par Sandrine Dominique

— 

Pour son retour en Pro D2 après trois ans d'absence, le Pays d'Aix Rugby Club se déplace par deux fois lors des deux premières journées (défaite 22-15 à Tarbes la semaine passée et au Lyon Olympique Universitaire samedi). Dur...

C'est le 9 mai qu'on fera le bilan. Ce qui m'inquiète plutôt, c'est notre premier match à domicile contre La Rochelle, le 13 septembre. J'ai une grosse appréhension à ne pas décevoir notre public car il y a un engouement énorme autour de l'équipe.

Tarbes, Agen, La Rochelle, Grenoble comme adversaires... Selon vous, cette saison est-elle une des plus relevées de la Pro D2 ?

Je dirais la plus homogène surtout. C'est la première année où il n'y a pas vraiment de « galactiques » ni d'équipes qui apparaissent très faibles, même si un sondage donne Lannemezan et Aix [les deux promus] comme futurs relégués. Mais il faudra attendre une série de quatre ou cinq matchs pour voir une possible hiérarchie se dessiner.

Lors de son premier passage en Pro D2, Aix était considéré comme le petit poucet en raison de son budget. Qu'en est-il cette saison ?

On est dans le coup. Lors de notre première montée, le budget était très faible mais ce n'est pas le cas cette année [environ 4 Meuros]. De toute façon, il n'y a qu'à être meilleur que les autres. A armes égales, on a toujours battu nos adversaires...

Qu'est-ce qui peut faire la différence ?

Ne pas laisser filer de point. Et là, c'est la force mentale de l'équipe qui entrera en jeu. Il faudra s'accrocher comme on l'a fait à Tarbes, ce qui me satisfait. On a perdu le bonus défensif à un quart d'heure du terme mais on a trouvé les ressources pour le récupérer sur un drop en fin de match. Je crois que je vais adorer cette équipe ! Je lui trouve un supplément d'âme et de romantisme...

Quels objectifs lui avez-vous fixés ?

Se maintenir en Pro D2 et le faire le plus vite possible afin d'avoir cinq mois et non pas cinq semaines pour travailler sur la prochaine saison. Et ainsi se préparer dans la sérénité. W