Le patron de l'arbitrage anglais s'excuse auprès de Wenger

EN BREF Après l'exclusion très sévère du manager d'Arsenal face à Manchester...

R.S.

— 

Le coach français d'Arsenal, Arsène Wenger, le 5 novembre 2008 à Londres.
Le coach français d'Arsenal, Arsène Wenger, le 5 novembre 2008 à Londres. — K.Doherty/REUTERS

A l’avenir, Arsène Wenger pourra donc à nouveau shooter dans les bouteilles d’eau l’esprit libre. D’après le patron des arbitre anglais, Keith Hackett, il devrait pouvoir se défouler sans craindre la sanction que lui a infligé l’arbitre du choc face à Manchester samedi après-midi (perdu 2-1). Le manager des Gunners avait été expulsé pour avoir passé ses nerfs sur une bouteille d’eau d’un subtil pointu du pied droit.



Conscient qu’une telle sanction était disproportionnée, Keith Hackett devrait s'excuser auprès de Wenger, confie le directeur de l'association des managers anglais. «Bien que correcte selon les règles, cette décision était totalement hors contexte et est devenue absurde quand le problème quant à l'endroit où Arsène Wenger devait s'asseoir, a suivi» indique Richard Bevan.



Incompréhension en fin de match

Par la suite, le responsable des arbitres anglais a lui aussi reconnu que cette exclusion était une erreur. Des excuses devraient suivre à l’endroit de Wenger qui regrettait simplement le but logiquement refusé à son équipe pour hors jeu à la 96e minute. Il s'en est suivi plusieurs minutes d'incompréhension sur le lieu où le Français devait passer les dernières secondes de la rencontre.