Un maire demande à Platini d’interdire les crachats

La rédaction sport

— 

Le président de l'UEFA, Michel Platini, s'est félicité samedi de la "vraie belle image" du football générée par l'Euro-2008, mais sait que cette fête ne durera pas, puisqu'il se rendra les 2 et 3 juillet en Pologne et en Ukraine pour se pencher sur le casse-tête de l'Euro-2012.
Le président de l'UEFA, Michel Platini, s'est félicité samedi de la "vraie belle image" du football générée par l'Euro-2008, mais sait que cette fête ne durera pas, puisqu'il se rendra les 2 et 3 juillet en Pologne et en Ukraine pour se pencher sur le casse-tête de l'Euro-2012. — Vincenzo Pinto AFP

Christophe Rouillon, le maire de la commune de Coulaines (Sarthe), vient de demander l’interdiction des crachats sur la voie publique, en particulier sur les terrains de football lors des matches officiels. Le vice-président de l’association des maires de France entend «donner le bon exemple pour prévenir la propagation de la grippe A», dans une lettre adressée à Jean-Pierre Escalettes et Michel Platini, le président de la Fédération française de football (FFF) et de l’UEFA.

«Lors de chaque match de football de la ligue 1, des joueurs donnent le mauvais exemple en crachant sur les terrains devant les caméras de télévision, écrit-il. Par conséquent je sollicite une interdiction aux joueurs de football de cracher lors des rencontres officielles. Un crachat devrait être sanctionné par un carton jaune et une récidive par un carton rouge.»