Maradona n'envisage pas la défaite face au Brésil

La rédaction sport

— 

Le sélectionneur de l'Argentine, Diego Maradona, escorté à la fin du match du 10 juin 2009 face à l'Equateur (défaite 2-0), à Quito.
Le sélectionneur de l'Argentine, Diego Maradona, escorté à la fin du match du 10 juin 2009 face à l'Equateur (défaite 2-0), à Quito. — T.Garcia/REUTERS
Passé l’état de grâce des débuts, Diego Maradona commence à sentir la crainte de tout un pays qui se demande si sa sélection sera bien du voyage pour le Mondial sud-africain en juin. Pas de quoi inquiéter le sélectionneur argentin pour autant alors que le Brésil se profile le 5 septembre prochain. «Je ne pense qu'à gagner, je n'envisage pas la défaite. Nous avons plus faim de victoire que le Brésil», claironne Maradona. Dans la zone Amsud, l’Argentine n’occupe pourtant que la quatrième et dernière place directement qualificative pour la Coupe du monde. En cas de défaite face au rival brésilien, certains risquent d’envisager un départ précipité pour lui.