Chamakh résigné à rester

La rédaction sport

— 

Le Lensois Kovacevic (à g.) à la lutte avec le Bordelais Chamakh, le 9 août 2009, lors de la 1re journée de L1.
Le Lensois Kovacevic (à g.) à la lutte avec le Bordelais Chamakh, le 9 août 2009, lors de la 1re journée de L1. — R.Duvignau/REUTERS

Le feuilleton de l’été girondin devrait se terminer lundi. C’est l’ultimatum qui a été fixé par les dirigeants bordelais à West Ham. Le club de Laurent Blanc exige 8 millions d'euros (plus un bonus de 25%) et attendent une nouvelle offre des Londoniens. La mort dans l'âme, le buteur marocain se serait résigné à ne pas rejoindre la juteuse Premier League qu'il espérait tant. «Mes chances de départ se réduisent de plus en plus. Je suis pessimiste. Je suis passé à autre chose», a-t-il expliqué. «La porte est fermée. Je vais attendre jusqu'à lundi pour annoncer que je resterai». Une chose est certaine pour le Bordelais, il ne veut pas prolonger avec son club. «Je voulais partir, pas faire une saison de plus ici. J'ai quand même peur d'être coincé si je prolonge». En fin de contrat en 2010, Marouane Chamakh devra attendre le 1er janvier pour reprendre les négociations.

Retrouvez la fiche de Marouane Chamakh en cliquant ici.