Gasquet n'est pas cocaïnomane indiquent ses tests capillaires

TENNIS Pamela n'est pas toute blanche en revanche...

A.P.

— 

Le tennisman français Richard Gasquet, à l'Open d'Australie, le 24 janvier 2009.
Le tennisman français Richard Gasquet, à l'Open d'Australie, le 24 janvier 2009. — SIPA

L’affaire Gasquet ne s’arrête jamais. Selon RTL, les enquêteurs viennent de recevoir le rapport toxicologique des experts chargés d’analyser les cheveux du tennisman, contrôlé positif à la cocaïne en mars dernier à Miami. Comme Gasquet l’a toujours affirmé, les tests prouvent qu’il n’est pas un consommateur régulier de cocaïne. En revanche, les résultats de la fameuse Pamela indiquent que la jeune femme (qui accompagnait Gasquet en boite de nuit ce soir-là) prend de la cocaïne de façon régulière. Or, elle a toujours clamé le contraire aux policiers chargés de l’enquête.

Suspendu pour deux mois, Richard Gasquet doit reprendre le chemin des courts la semaine prochaine à New Haven aux Etats-Unis. Mais un doute plane toujours sur son sort puisque la Fédération internationale de tennis et l’Agence mondiale antidopage ont fait appel de cette décision. Une décision définitive sera bientôt prise  Dans cette perspective, ses tests capillaires tombent à point pour le Français.