Michael Schumacher: retour compromis?

AUTO-MOTO L'état de sa nuque inquiète son entourage...

La rédaction sport

— 

L'Allemand Michael Schumacher et le chauffeur de taxi qui lui avait laissé le volant sur le chemin de l'aéroport pour que le septuple champion du monde de Formule 1 puisse attraper son avion, pourraient être condamnés à des amendes.
L'Allemand Michael Schumacher et le chauffeur de taxi qui lui avait laissé le volant sur le chemin de l'aéroport pour que le septuple champion du monde de Formule 1 puisse attraper son avion, pourraient être condamnés à des amendes. — Cristina Quicler AFP/Archives

 Et s’il ne revenait pas?  L'Allemand Michael Schumacher, septuple champion du monde de Formule 1, n'est pas encore assuré de pouvoir reprendre la compétition à l'occasion du Grand Prix d'Europe en raison de ses douleurs récurrentes à la nuque, un endroit du corps très sollicité par les pilotes. «Il n'est pas encore complètement certain que son cou tienne. Son retour dépend d'examens médicaux qui doivent encore avoir lieu. Seulement après ces examens, il sera alors clair s'il peut piloter», a expliqué sa porte-parole Sabine Kehm.


De son côté, l'agent du pilote allemand, Willi Weber, a précisé qu'il fallait attendre «jusqu'à la semaine prochaine pour avoir le feu vert. Tout dépend de sa santé et de la décision des médecins», a-t-il indiqué au magazine spécialisé «Auto motor und sport».

 


Schumi inquiet

Schumacher, 40 ans, doit remplacer temporairement au volant d'une Ferrari le Brésilien Felipe Massa, blessé le 25 juillet dans un accident spectaculaire lors des qualifications du GP de Hongrie. Le pilote a répété à plusieurs reprises ses inquiétudes quant à l’état de sa nuque qui avait souffert en février lors d'une chute de moto, sur un circuit en Espagne. Mardi, Schumi avait déclaré sur son site internet: «C'est un problème qu'il faut encore régler. Ma santé passe en premier, c'est l'accord que j'ai passé avec Ferrari et avec ma femme.»