La victoire de Cielo au côté des commentateurs «do Brasil»

NATATION La course en direct avec les journalistes de TV Globo...

R.S.

— 

Le nageur brésilien Cesar Cielo, lors de la finale du 50m des championnats du monde de Rome, le 1er août 2009.
Le nageur brésilien Cesar Cielo, lors de la finale du 50m des championnats du monde de Rome, le 1er août 2009. — Laszlo Balogh/REUTERS
De notre envoyé spécial à Rome,

Retrouvez tous nos articles sur les Monfiaux en cliquant ici...

Les coulisses des championnats du monde, ici...


Le Brésil tient en Cesar Cielo son double champion du monde du sprint. Au pays du football, sa cote ne cesse de grimper depuis Pékin. Il est maintenant l’égal des volleyeurs champions olympiques. Samedi soir, tout le pays a suivi le sacre du nageur en suivant la course sur TV Globo. Et quand il s’agit de faire vivre un événement, on sait qu’on peut compter sur les commentateurs «do Brasil». Pas de gooooooooooal à rallonge mais une montée crescendo dans les décibels qui nous amène tout droit à Santa Barbara do Oeste, la ville où est né le nageur brésilien. L'Alexandre Boyon local a un peu plus d’embonpoint, est un peu moins bien peigné et surtout, il sait martyriser son micro...


 
Et ce n’est pas parce qu’on vous offre les commentaires de nos amis brésiliens qu’il faut snober le live de 20minutes.fr. A revivre ici…