Michael Phelps en slip, chiche?

NATATION Milorad Cavic voudrait prendre sa revanche contre l'Américain dans le même maillot que lui...

Romain Scotto

— 

Le nageur américain Michael Phelps, lors d'un entraînement aux championnats du monde de natation à Rome, le 29 juillet 2009.
Le nageur américain Michael Phelps, lors d'un entraînement aux championnats du monde de natation à Rome, le 29 juillet 2009. — AFP
De notre envoyé spécial à Rome,

Retrouvez tous les articles des Mondiaux ici...

Les coulisses des championnats du monde ici...


Qu'on ne remette pas la polémique des combinaisons sur la table après la finale du 100m papillon, samedi soir. Milorad Cavic, le Serbe battu d'un ongle sur la distance à Pékin par Michael Phelps, entend non seulement s'imposer à la régulière, mais il ne veut pas être obligé de se justifier sur le port de ces maudites combis.

Si Phelps nage à Rome en Speedo LZR, Cavic ne voudrait pas que sa victoire soit mise sur le compte de sa Arena X-Glide, s'il prend sa revanche sur l'Américain. De ce côté-là, le Serbe semble plutôt sûr de lui, après avoir dépossédé Phelps de son record du monde, vendredi en demies (50'01). Alors il n'hésite pas à faire à Phelps une proposition indécente.

Trois propositions

«Il y a trois options, selon Cavic. La première est d'utiliser la même combinaison que Michael. La seconde est de lui faire porter une combinaison Arena et je garantis qu'il la recevra le plus tôt possible. Enfin la troisième solution, celle dont je rêve, serait de nager en slip. Je jure que c'est ce que je veux, mais c'est aussi l'hypothèse la moins réaliste.»

Michael Phelps n'a même pas eu le temps de donner son avis sur la question, vendredi, que son entraîneur Bob Bowman a mis fin au suspense. Son nageur ne s'élancera pas en slip. Milorad Cavic est pourtant prêt à tout pour battre son adversaire à armes égales. Il ne voudrait surtout pas que son éventuelle victoire ressemble à celle de Paul Biedermann (sur 200m nage libre), qui a passé sa soirée de mercredi à se justifier sur l'effet miraculeux de sa X-Glide.

Une Jaked en cadeau?

«Si Michael veut une Arena, il a juste à le dire. S'il veut une Jaked et qu'on ne veut pas lui en donner, je vais lui en acheter une», propose même le vice-champion olympique. Les médias affirment qu'il n'a pas le choix. Mais c'est complètement faux.» Sauf que depuis le début de la polémique sur les combinaisons, Phelps a toujours respecté son contrat de plusieurs millions de dollars avec Speedo. La probabilité de le voir changer d'avis, samedi soir, semble assez faible. Pour battre Phelps en petite tenue, Cavic attendra le début de l'année 2010.