Daley, le collégien champion du monde

PLONGEON Le Britannique de 15 ans est sacré au plongeoir de 10m, à Rome...

Romain Scotto

— 

 Le plongeur britannique Tom Daley, lors des championnats du monde de Rome, le 21 juillet 2009.
 Le plongeur britannique Tom Daley, lors des championnats du monde de Rome, le 21 juillet 2009. — G.Sposito/REUTERS

Tom Daley peut maintenant crâner devant ses camarades de classe. Il y a encore quelques semaines, le bambin britannique se plaignait dans la presse d'être le souffre-douleur de son collège. Celui à qui on voulait «casser les jambes» et qu'on affublait de surnoms grotesques. A la rentrée, l'ado de 15 ans pourra désormais faire valoir un statut de champion du monde face aux railleries.

Oui, Tom est petit, il pratique un sport confidentiel et passe la moitié de ses journées en slip de bain. Mais quand il s'agit de jeter du plongeoir de 10m, c'est lui le plus fort. Mardi, dans la piscine de Rome, Daley a maté ses adversaires et pour obtenir son premier titre mondial. Un peu plus d'un après son sacre européen. La fédération internationale n'est pas en mesure de dire s'il est bien le plus jeune champion du monde de l'histoire. L'âge des athlètes chinois n'étant pas toujours une donnée très fiable, selon la Fina.

Fluet, donc performant

«Je n'arrive pas y croire, s'est contenté d'expliquer Daley. Je suis venu ici pour faire de mon mieux mais être au sommet est tout simplement fou! Je pensais accrocher la quatrième place et je repars avec l'or. C'est inimaginable.» Entraîné depuis l'âge de 7 ans par son père à Plymouth, l'as de la voltige avait éclos lors des derniers Jeux de Pékin, où, du haut de ses 14 ans, il était le plus jeune athlète à défiler dans le stade olympique.

L'Angleterre en a fait son chouchou depuis. Et l'un de ses principaux espoirs de titre en 2012. A l'âge où d'autres font leurs cahiers de vacances, Tom Daley affiche ses 47 kilos tout mouillé dans tous les quotidiens de son pays. Sa petite taille et son poids représentent d'ailleurs un atout précieux pour réaliser ses figures. En plongeon, plus on est fluet, plus l'entrée dans l'eau est esthétique. Tant qu'il n'a pas fini de grandir, le petit Daley a donc toutes les chances de rester au sommet de sa discipline.

En vidéo, les sauts exécutés par Daley pour être sacré à Rome. Quelque chose nous dit qu'après les avoir visionnés, vous ferez moins les malins, cet été à la piscine municipale.

Un saut avec élan



Le même, avec la position du poirier au départ



Une autre version, dos au bassin