Une spectatrice tuée sur la route du Tour

DERNIERE MINUTE L'accident implique un motard de la garde républicaine...

Avec agence

— 

Une spectatrice a été tuée ce samedi dans un accident impliquant un motard de la garde républicaine sur la 14e étape du Tour de France à hauteur de Wittelsheim, a annoncé la radio France Info.

La victime, âgée de 61 ans, a été fauchée alors qu'elle traversait la route et est décédée à l'hôpital de Besançon.

Deux blessés

Deux autres personnes ont été blessées dans cet accident survenu en début d'après-midi à Wittelsheim, 38 kilomètres après le départ de l'étape.

Le choc est survenu quand la victime a traversé la route, juste devant le motard de la Garde Républicaine, après le passage des coureurs échappés et avant le peloton.

La moto s'est couchée sur la chaussée et est allée percuter deux spectateurs sur le bas-côté, une femme âgée de 37 ans et un homme d'une soixantaine d'années, selon un témoignage recueilli par une journaliste de France Info.

Les deux blessés ont été évacués par hélicoptère vers l'hôpital Emile Muller à Mulhouse.

Dans un communiqué, le ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux a adressé «ses plus vives condoléances» à la famille de la victime et des «voeux de rétablissement aux deux autres personnes blessées».

Appels à la prudence

Le ministre a ensuite «rappelé aux spectateurs du Tour l'impérieuse nécessité de respecter toutes les règles de prudence, afin d'éviter toute prise de risque. Chacun doit respecter scrupuleusement les consignes de sécurité, pour que le Tour de France puisse rester une fête populaire et qu'un tel drame ne se reproduise pas».

Les derniers  accidents mortels avaient eu lieu en 2000 et 2002, où deux enfants avaient été fauchés par des véhicules de la caravane publicitaire. A la suite de ces accidents, les organisateurs du Tour avaient pris des mesures drastiques pour réduire, à peu près d'un tiers, la circulation sur la route de la course qu'emprunte la caravane publicitaire environ deux heures avant les coureurs.