Todt, futur président de la FIA?

AUTO MOTO Le Français a été adoubé par Max Mosley...

Avec agence

— 

Le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari) a remporté le titre de champion du monde 2007 de Formule 1 dimanche après le Grand Prix du Brésil, 17e et dernière épreuve de la saison, qu'il a gagné sur le circuit d'Interlagos à Sao Paulo
Le Finlandais Kimi Räikkönen (Ferrari) a remporté le titre de champion du monde 2007 de Formule 1 dimanche après le Grand Prix du Brésil, 17e et dernière épreuve de la saison, qu'il a gagné sur le circuit d'Interlagos à Sao Paulo — Vanderlei Almeida AFP

Alors que Max Mosley n’a pas encore quitté la présidence de la Fédération internationale de l’automobile (FIA), il pense déjà à son successeur. Et à quelqu’un en particulier. «Les objectifs de ceux qui m'ont soutenu peuvent être atteints si vous élisez une équipe forte, expérimentée et compétente. (...) Je pense que Jean Todt serait la bonne personne pour diriger cette équipe, écrit Max Mosley dans une lettre aux membres de la FIA.


Mosley, promoteur de Todt ?


Le nom de Jean Todt circule depuis quelques mois pour remplacer Mosley, en froid avec les patrons d’écuries. «Jean est sans aucun doute le manageur sportif de sa génération et de n'importe quelle autre. Les équipes sous ses ordres ont remporté le Championnat du monde des rallyes, des rallyes-raid comme le Paris-Dakar, les 24 heures du Mans et, ces quinze dernières années, un Championnat du monde de Formule 1 après l'autre», a énuméré Mosley. S’en suit une longue promotion de l’ancien patron de Ferrari.

Après avoir promis aux écuries qu’il ne se représenterait pas à la présidence de la FIA, Max Mosley a menacé de se représenter. Avant de finalement jeter l’éponge. «Malgré ces lettres, e-mails et messages, j'ai décidé de reconfirmer ma décision. Je ne serai pas candidat" aux élections qui se dérouleront le 23 octobre», a affirmé Max Mosley, président de la FIA depuis 1993.

L'ancien champion du monde des rallyes et député européen finlandais Ari Vatanen avait annoncé le 10 juillet sa candidature à la présidence de la FIA. Jean Todt n’a pour le moment rien avancé.