Le carnet de bord de la 8e étape du Tour

TOUR DE FRANCE Le peloton continue sa traversée des Pyrénées...

A.P.

— 

Le peloton du Tour de France lors de 5e étape, le 8  juillet 2009
Le peloton du Tour de France lors de 5e étape, le 8  juillet 2009 — C.Platiau / REUTERS
La 8e étape Andorre-La-Vieille – Saint-Girons (176,5 km)

Après un premier acte décevant vendredi (hormis la victoire surprise du petit Feillu), les coureurs attaquent leur deuxième journée pyrénéenne. Aussi remuants que des poteaux de corner dans la montée vers Arcalis, les adversaires des Astana vont-ils se décider à passer à l’attaque. Malgré les cols d’Envalira (1er catégorie), de Port (2e) et d’Agnès (1ere), on en doute un peu. Les quarante kilomètres qui séparent le sommet du dernier col de l’arrivée à Saint-Girons risquent de refroidir les débuts d’ardeur des Schleck, Evans, Sastre ou Kreuziger. Comme vendredi, l’étape pourrait de nouveau sourire à une échappée matinale.

>> Une étape à suivre en live comme-dans-la-caravane dès 14h

>> A lire le blog d’Amaël Moinard

Le profil de l'étape du jour en vidéo



Horaire:


Départ d’Andorre-La-Vieille à 12h30 pour une arrive prévue vers 17h25 à Saint-Girons

Le point sur les maillots


Le maillot jaune: Rinaldo Nocentini
Le maillot vert: Mark Cavendish
Le maillot à pois: Brice Feillu
Le meilleur jeune: Tony Martin

>> Le classement complet en cliquant ici

Les hommes à suivre:

Bien sûr, on peut toujours rêver à une attaque d’envergure des adversaires de Contador et d’Armstrong, mais le profil de l’étape semble plutôt tailler pour les audacieux et les baroudeurs. A la traîne en queue de peloton depuis le début du Tour – son éternel pêché mignon – David Moncoutié peut faire mouche à Saint-Girons. Les Basques d’Euskatel (Verdugo, Txurruka…) devraient aussi mettre le feu. Et c’est peut-être le moment pour Pierre Rolland de montrer qu’il n’est pas le grand espoir du cyclisme français pour rien.

Le pronostic du jour: 1) Moncoutié 2) Gerdemann 3) Monfort

Le twitt du jour

Alors que Levi Leipheimer avoue avoir de plus en plus de mal à se lever le matin, son copain Lance Armstrong donne la primeur son nouveau contrôle-antidopage à Twitter. «Knock knock. Another antidoping control. Seems excessive but I'm not complaining. This is a good thing. I like good things times 40». Un dernier Led Zeppelin pour la route et le Texan était parti pour une nouvelle étape.

La minute Jean-Paul Olivier

Si Saint-Girons a déjà été  quatre fois ville de départ, c’est la première fois que la cité ariègeoise accueille une arrivée du Tour. En 1988 lors de l’étape Saint-Girons – Luz-Ardinen, la France du vélo vibre derrière Gilbert Duclos-Lassale, pas vraiment un grimpeur pourtant. Echappé de bonne heure, l’homme de Paris-Roubaix prend une héroïque deuxième place derrière l’Espagnol Landelino Cubino. Pedro Delgado conserve lui son maillot «yaune».


Les expressions du cyclisme pour les nuls:


Avoir une fringale: En terme médicale cela signifie que le coureur a un taux de glucose insuffisant dans le sang. Il nous fait une méchante hypoglycémie. Son directeur sportif lui tape alors sur les doigts: «Je t’avais dit de finir tes fruits secs, mais Monsieur ne m’écoute jamais!» Collé à la routé, le coureur victime d’une fringale monte alors les cols à la vitesse d’un utilisateur de Vélib’ à l’attaque de Montmartre. En 2002, Cadel Evans alors leader du Tour d’Italie lâche près de 20minutes en l’espace d’un col suite à une fringale. L’Australien doit même être poussé par des supporters pour arriver au sommet. Depuis, il finit toujours sa musette.