Un match pas amical en coulisse

— 

Le torchon est en train de brûler entre la direction du FC Nantes et certains supporters. Le point de non-retour a même été atteint cette semaine à Annecy, où les Canaris sont en stage. Mercredi soir, lors du match amical perdu (2-0) contre le Dinamo Bucarest, quelques aficionados ont déployé une banderole s'opposant à la gestion du président Waldemar Kita. Plusieurs individus - manifestement proche d'un des dirigeants nantais - s'y seraient opposés en intimidant et menaçant verbalement la dizaine de supporters. Hier, ces derniers ont donc déposé une main courante « pour menaces et insultes » à l'hôtel de police d'Annecy. Par ailleurs, un indépendant aurait, lui aussi, été menacé par une personne de l'entourage de Kita. W

D. P.