Ces jeunes pousses qui ont perdu la main

— 

Qui après Obertan ? La perle bordelaise ne devrait pas être la seule à quitter son club formateur, cet été. Il n'y a qu'à consulter la liste des indésirables pour s'en persuader : Matthieu Valverde (26 ans), Florian Marange (23 ans) et Pierre Ducasse (22 ans) y figurent en bonne place. Marange, de retour d'un prêt peu concluant au Havre, et Ducasse, écarté pratiquement toute la saison, savaient depuis longtemps qu'ils n'auraient plus leur chance. Pour Valverde, doublure d'Ulrich Ramé depuis trois ans, l'arrivée de Cédric Carrasso a sonné le glas de ses illusions : troisième choix aujourd'hui, menacé par Kevin Olimpa (21 ans), il a entendu Laurent Blanc lui signifier que son avenir s'inscrivait ailleurs qu'à Bordeaux.

Forts du deuxième meilleur centre de formation de France derrière Rennes, selon une étude de la Fédération révélée au début du mois, les Girondins sont condamnés à exercer un tri sévère parmi leurs jeunes pousses, qui postulent à une place en équipe première. Certains, comme Benoît Trémoulinas, ont déjà exprimé leur satisfaction face à l'attitude de Laurent Blanc, expliquant qui leur prête davantage attention que son prédécesseur Ricardo. Mais si le latéral gauche et Marouane Chamakh ont gagné une place de titulaire, d'autres n'ont pas été conservés et brillent ailleurs. On pense par exemple aux deux défenseurs centraux partis l'été dernier, Paul Baysse (21 ans) et Bruno Ecuele-Manga (20 ans), devenus d'indiscutables titulaires à Sedan (L2) et Angers (L2), et qui attirent aujourd'hui les regards de l'élite. W

R. B.