Le visage du Bordeaux nouveau se dessine

Rémi Bostsarron

— 

Cédric Carrasso (à droite) remplacera Ulrich Ramé dans les cages bordelaises.
Cédric Carrasso (à droite) remplacera Ulrich Ramé dans les cages bordelaises. — N. TUCAT / AFP

Les vacances sont bien finies. Partis en stage à Dinard ce week-end, après un passage au Haillan, les Girondins préparent leur premier match amical contre Brest (L2), samedi. Les enseignements de cette reprise au pas de charge.

G

Diawara sera remplacé Puisqu'ils ont fini par céder aux avances marseillaises, les Bordelais vont devoir trouver un successeur à Souleymane Diawara. « On voulait le garder, mais on n'en avait pas les moyens », confie Laurent Blanc. L'entraîneur s'active donc à trouver un nouveau défenseur central, qui devra parler français et connaître la L1. Ce ne sera pas Ronald Zubar (Marseille), parti à Wolverhampton (Angleterre). Les pistes d'Adil Rami (Lille) et de Kader Mangane (Rennes) sont toujours chaudes, mais l'ex-Manceau Marko Basa (Lokomotiv Moscou) est également en vue.

G

Carrasso sera titulaire Il avait assuré que Laurent Blanc ne lui avait rien promis, mais le suspense n'aura pas duré : l'ancien Toulousain, Cédric Carrasso, sera bien le gardien titulaire des cages bordelaises cette saison. Son entraîneur a assuré que les choses étaient « très claires » avec Ulrich Ramé, en poste depuis douze saisons.

G

Diarra sera capitaine Conséquence directe de la relégation de Ramé sur le banc : le brassard devait échoir à l'un de ses coéquipiers. Sans surprise, Alou Diarra sera l'élu. Le milieu international, en passe de prolonger, était déjà le capitaine suppléant la saison dernière.

G

Le groupe sera resserré L'effectif bordelais se compose aujourd'hui d'une trentaine d'éléments, alors que Laurent Blanc souhaite disposer de « vingt professionnels d'expérience, avec cinq ou six jeunes ». Il se laisse jusqu'au départ pour Montréal, le 22 juillet, pour reconfigurer son équipe. « Certains joueurs vont devoir trouver une solution sportive, sinon ils s'entraîneront avec la CFA », annonce-t-il. La menace concerne par exemple Matthieu Valverde, Florian Marange et Pierre Ducasse. Comme Olimpa (Angers) et Moimbé (Saint-Trond), certains jeunes devraient être prêtés. Quant à Marouane Chamakh, le président, Jean-Louis Triaud, a assuré hier n'avoir reçu aucune offre à son sujet. Son entraîneur estime que « s'il part à Montréal avec nous, il aura beaucoup de chances de faire la saison avec nous ». W