Les transferts se font attendre

Stéphane Marteau

— 

Samedi dernier, les joueurs de l'OL poursuivaient leur stageà Tignes, avec une séance de ski de fond.
Samedi dernier, les joueurs de l'OL poursuivaient leur stageà Tignes, avec une séance de ski de fond. — A. PARANT

Le recrutement de l'OL est toujours au point mort. De fait, aucune avancée n'est intervenue au cours du week-end. Jean-Michel Aulas, qui espérait aboutir à un accord au sujet du transfert de l'attaquant argentin du FC Porto, Lisandro Lopez, n'a pu rencontrer vendredi les dirigeants lusitaniens. « Compte tenu de leurs obligations personnelles, un nouveau point pourrait intervenir en milieu de semaine prochaine », a indiqué l'OL sur son site Internet. Parallèlement, le club septuple champion de France continue de faire le forcing pour s'attacher les services du Toulousain André-Pierre Gignac. Mais pour l'heure, le TFC reste inflexible face aux demandes répétées de l'OL, qui aurait transmis une offre de 11 millions d'euros et intégré Frédéric Piquionne dans la transaction.

En attendant que les différents dossiers se décantent, Claude Puel et ses joueurs poursuivent leur stage à Tignes. Après avoir effectué une séance de ski de fond, samedi, les Lyonnais se sont retrouvés hier matin pour un réveil musculaire sur les bords du lac. Ils se sont ensuite répartis en plusieurs groupes, afin de disputer un match de basket. Les férus de cette discipline, Rémy Vercoutre et Frédéric Piquionne, se sont particulièrement distingués. En fin d'après-midi, les partenaires de Cris ont enfin pu tâter du ballon. Aujourd'hui, le Suédois Kim Källström rejoindra ses coéquipiers dans la station savoyarde. W