Le TMB va découvrir l'élite

— 

Un an après sa naissance, le Toulouse métropole basket (TMB) quitte la NF1 (2e division) pour monter en Ligue féminine au côté, entre autres, de Bourges et Tarbes. « Recalées » sportivement, les coéquipières d'Emmanuelle Hermouet, récente championne d'Europe avec les Bleues, ont gagné leur promotion administrativement, du fait des graves problèmes économiques rencontrés par l'Union Hainaut et Reims.

« Nous avons appris la nouvelle mercredi soir, explique Laurence Alidor, secrétaire du club. Comme le règlement l'indique, la Ligue a d'abord contacté Graffenstaden, 3e de la phase régulière de NF1, qui a décliné la montée, avant de se tourner vers nous, les 3es du Final Four de NF1. » Auparavant, le TMB avait déjà fait acte de candidature, fort du soutien de la municipalité. Le budget de l'exercice précédent (600 000 euros) va être augmenté, mais pas question de faire des folies. « Nous serons soumis à un encadrement financier strict », précise Laurence Alidor. Près de 40 % de l'effectif de dix joueuses sera renouvelé, alors que Lebouc, Tavarez et Ninard ont déjà annoncé leur départ. « On garde Emmanuelle Hermouet, et on pourra s'appuyer sur certaines cadettes, sacrées championnes de France », observe la secrétaire toulousaine. La reprise de l'entraînement est prévue le 17 août et celle du championnat le 26 septembre. W

N. S.