Patrice Clerc bientôt au PSG?

FOOT Il pourrait être nommé président du club parisien lundi...

PK

— 

Le président d'ASO (Amaury Sport Organisation), organisateur du Dakar, Patrice Clerc, a assuré mercredi que le rallye-raid, qui aura lieu en Argentine et au Chili en 2009, reviendrait en Afrique, continent de "ses racines".
Le président d'ASO (Amaury Sport Organisation), organisateur du Dakar, Patrice Clerc, a assuré mercredi que le rallye-raid, qui aura lieu en Argentine et au Chili en 2009, reviendrait en Afrique, continent de "ses racines". — Pierre-Philippe Marcou AFP

Sauf coup de théâtre de dernière minute, et ils sont fréquents au PSG, le nouveau président du club parisien, adoubé lundi soir devrait s’appeler Patrice Clerc. Contrairement à l’OM avec Jean-Claude Dassier, ou au précédent patron du PSG, Charles Villeneuve, ce n’est pas un homme de média. Ni même un homme de football. Mais le Neuilléen en connaît un rayon en sport: il dirige le tournoi de Roland-Garros de 1984 à 2000 avant de prendre la tête d’ASO, qui organise notamment le Tour de France et le Dakar jusqu’en décembre 2008. Révoqué pour divergences d’opinion (notamment sur le retour de Lance Armstrong), il avait lancé une société de conseil dans le domaine du sport sur laquelle s’est appuyé Sébastien Bazin, qui serait donc disposer à remettre en première ligne l’ancien patron du Tour.

 
«Il est honnête et compétent» 
 

Avant même sa nomination officielle, les louanges publiques ont commencé à pleuvoir sur Patrice Clerc. «Il a fait dans le tennis et le cyclisme la démonstration qu’il était un grand manager de sport », a expliqué sur «RMC» Jean-Marie Leblanc, directeur du Tour de France de 1989 à 2006. «Je pense que c’est un excellent choix. C’est la personne idoine pour le PSG, a confirmé Patrick Proisy, passé lui aussi du tennis au foot (à Strasbourg) sur la même antenne. C’est un gros travailleur, il s’adapte très vite, il est honnête et compétent.»

 

Le reste de l’organigramme du PSG ne devrait pas évoluer, avec Philippe Boindrieux directeur général, Alain Roche chargé du recrutement, et Bruno Skropeta directeur de la communication.

 

Le défi est de taille pour Patrice Clerc: réconcilier un club avec son public, après une fin de saison catastrophique, et surtout limiter les pertes financières d’un club toujours déficitaire. Patrice Clerc avait réussi à refaire du Tour de France une belle affaire économique. Faire la même chose avec le PSG ne sera pas partie de plaisir.

 Un changement de tête qui ne présage pas d’un retrait imminent de Colony Capital, qui devrait même plutôt racheter les 32.5% du capital du club parisien, détenus par la banque d’affaire Morgan Stanley. De quoi avoir, avec plus de 90% du capital, les coudées franches pour une éventuelle cession du club, en fonction de l’avancée des projets immobiliers autour du Parc des princes.