les nordistes favoris

— 

Demain, la 32e édition du Tour de France à la Voile s'élancera de Dunkerque. Et l'équipage le plus menaçant est celui de Daniel Souben : « Le bateau à battre est évidemment le vainqueur de l'édition 2008, celui qui a déjà gagné toutes les courses d'avant-saison : Courrier-Dunkerque », confirme William Borel, le directeur de la course.

De fait, le projet Ch'ti n'a fait qu'évoluer vers le haut depuis sa mise à l'eau, en 2006. Une 15e place pour les débuts, une 6e position pour aiguiser l'appétit en 2007, et la victoire finale l'an passé... Il va maintenant falloir assumer le statut de grand méchant loup pendant un mois, sur les eaux de la Manche, de l'Atlantique et de la Méditerranée. Le fait de commencer la partie de manivelle à domicile sera un avantage non négligeable. Pour la 23e année, c'est le port le plus septentrional de France qui reçoit le départ de la course. Une fidélité qui ne se dément pas, puisque la Communauté urbaine de Dunkerque a resigné un bail jusqu'en 2011. De là à ce que le règne de Courrier-Dunkerque se prolonge jusque-là... W

A. M.