Sans titre 334935

— 

Chronique d'une descente annoncée. En 187 pages, Benoit Dequevauviller, journaliste sportif spécialiste du Racing Club de Lens, revient

sur les deux saisons exécrables qu'a vécu le club de Gervais Martel. Une page noire que le président lensois espère avoir tournée. Du départ de Francis Gillot, à l'été 2007, à la remontée des Sangs et or en L1 il y a quelques semaines, l'histoire récente des Artésiens est passée au scanner. Les suiveurs de ce club si particulier ne seront pas surpris par les guerres intestines qui ont miné cette institution régionale, déjà relayées dans la presse. Mais la grande force de cette enquête, ce sont les détails. La soupe de Guy Roux « empoisonnée » en plein stage de préparation, les phrases assassines de Daniel Leclercq en plein vestiaire, des joueurs éméchés après une défaite... C'est une savoureuse galerie de portraits qui s'offre au lecteur. Un tableau pas totalement objectif, qui exonère en grande partie Jean-Pierre Papin et Francis Collado, l'ancien directeur général, de toute responsabilité dans cet accident industriel. Mais c'est un témoignage finalement précieux pour qui veut comprendre les mécanismes destructeurs qui ont pourri l'ambiance à La Gaillette pendant deux ans. Et emmené l'un des clubs les plus populaires de France au bord du gouffre. W

A. M.

Deux saisons en Enfer

, de Benoit Dequevauviller, aux éditions les Lumières de la Ville. 20 euros.