Bousquet, taille patron

EN BREF Il s'est imposé devant Sullivan et Bernard à Paris...

La rédaction sport

— 

Frédérick Bousquet, après sa victoire sur le 50m nage libre aux championnats de France, à Montpellier, le 26 arvil 2009. Reuters / Stringer France.
Frédérick Bousquet, après sa victoire sur le 50m nage libre aux championnats de France, à Montpellier, le 26 arvil 2009. Reuters / Stringer France. — no credit

Le Français Frédérick Bousquet s'est installé plutôt confortablement dans la place de leader du 50 m nage libre. Samedi, il s'est  imposé devant les cadors Alain Bernard et Eamon Sullivan lors de l'Open de Paris.


Les trois nageurs les plus rapides de l'histoire sont dans un basssin


A cinq semaines des Championnats du monde de Rome (26 juillet-2 août), Bousquet compte sept victoires en huit finales cette saison. Son seul revers date du 7 juin à Barcelone face au champion olympique en titre, le Brésilien Cesar Cielo.


Dix jours après son succès à Canet (21.87), le sprinter est monté en puissance à la Croix-Catelan où il a nagé en 21''83, soit le 9e chrono de sa carrière, dans une ambiance plus festive que la veille, et ce, malgré le vent froid qui a soufflé sur le bassin du Bois de Boulogne.


Le Marseillais, qui a réalisé six des 20 meilleures performances mondiales de l'année - dont le record du monde toujours non homologué (20''94) -, a devancé le médaillé de bronze aux JO-2008, Bernard (22''10), et le détenteur officiel du record du monde, l'Australien Sullivan (22'''24). Les trois nageurs les plus rapides de l'histoire sur la distance ont donc terminé sur le podium.