Euro 2016, une facture de 2,5 milliards d'euros

FOOT Cher, cher, Euro...

A Lyon, Frédéric Crouzet

— 

Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), s'est dit mercredi sur RMC favorable à la dissolution du groupement de supporters extrémistes du FC Metz La Faction, responsable présumé de propos et gestes nazis samedi à la fin de Lyon-Metz.
Frédéric Thiriez, le président de la Ligue de football professionnel (LFP), s'est dit mercredi sur RMC favorable à la dissolution du groupement de supporters extrémistes du FC Metz La Faction, responsable présumé de propos et gestes nazis samedi à la fin de Lyon-Metz. — Franck Fife AFP/Archives

 

Le chiffre donne un peu le vertige. Selon Frédéric Thiriez, président de la Ligue de football professionnel (LFP), la candidature de la France pour l’organisation de l’Euro 2016 coûtera «2,5 milliards d’euros». «Un milliard et demi d’investissement sera nécessaire pour la construction et la rénovation des stades. Et un milliard d’argent public permettra de réaliser les infrastructures», a-t-il précisé mercredi lors d’une conférence de presse à Lyon.

Un amendement déposé

«En période de crise, il s’agit d’une véritable politique de relance. Ces chantiers créeront 15000 emplois. Le lancement de ces travaux est urgent», a estimé Frédéric Thiriez. Le patron de la LFP a déclaré que la France allait gagner l’organisation du championnat d’Europe des nations grâce «à l’appui des pouvoirs publics».

 

Le gouvernement a en effet déposé jeudi un amendement au projet de loi de développement et de modernisation des services touristiques, rendant certaines enceintes sportives d'intérêt général. Cette loi, qui devrait être votée le 16 juin, permettra à ces clubs privés de construire leur stade avec l’aide des collectivités locales. Cet amendement donnera ainsi le feu vert au projet de Grand stade de l’Olympique Lyonnais à Décines. Jean-Michel Aulas, président de l’OL, a prévu d’investir 400 millions d’euros pour son OL Land. Les collectivités financeront 180 millions d’euros pour les accès au stade.