Qui sera le futur roi du milieu marseillais ?

Sandrine Dominique

— 

A quatre jours de l'ouverture officielle du mercato, suite de notre point,

ligne par ligne,

sur les Olympiens en partance et les rumeurs d'arrivées. Aujourd'hui le milieu de terrain.

G

Les départs pressentis

En fin de contrat le 30 juin, Modeste M'Bami ne sera plus Olympien l'an prochain. A bientôt 27 ans, le milieu défensif espère découvrir le championnat anglais. Trois clubs semblent intéressés : Fulham, Birmingham et Blackburn. Les Rovers seraient les mieux placés pour enrôler le Camerounais. Boudewijn Zenden arrive, lui aussi, au terme de son contrat. Le milieu offensif gauche ne serait pas contre une prolongation. « Tout est encore possible », confiait-il samedi dernier. Mais du côté des dirigeants phocéens aucun signe n'est venu. Le Hollandais (32 ans), joker de luxe à l'OM, pourrait rejoindre la Liga. Villarreal et le FC Séville seraient sur les rangs. De son côté, Mathieu Valbuena reste flou sur son avenir. « Je vais laisser le soin à mon agent de rencontrer mes dirigeants et je ferai le point avec lui pour connaître leurs intentions », déclare-t-il sur son site. Sous contrat à Marseille jusqu'en 2013, « petit vélo » est pisté par le Bayern Munich et la Juventus. Enfin, Lorik Cana n'a jamais caché qu'après quatre saisons à l'OM, il pourrait quitter le club pour poursuivre sa carrière à l'étranger. Everton, Hambourg et Liverpool se seraient renseignés sur le milieu olympien.

G

Du côté des arrivées

Avec Cheyrou, Kaboré, Ziani et Ben Arfa, l'OM n'est pas démuni dans l'entrejeu mais espère fortement se renforcer avec un milieu relayeur de poids. Ex-Lyonnais et actuel Turinois, Tiago (28 ans) est dans le viseur du club phocéen. Mais son salaire (environ 400 000 euros mensuels) pourrait être rédhibitoire. Sauf en cas de dégraissage et des départs de Zenden (230 000 euros mensuels) et de Cissé (400 000 euros), qui allégeraient considérablement la masse salariale du club. Un autre joueur de la Juve, Mauro Camoranesi (33 ans) serait aussi suivi, tout comme Alou Diarra. Mais l'international tricolore (27 ans) ne devrait pas être libéré par Bordeaux comme l'affirme le président Jean-Louis Triaud à La Provence : « Ils [Alou Diarra et Souleymane Diawara] seront Bordelais la saison prochaine, un point, c'est tout. C'est notre position et celle-ci est ferme et définitive. » W