Bordeaux et ses défenseurs haute-fidélité

Rémi Bostsarron

— 

Ils ont la troisième meilleure défense du championnat. Les Girondins

le doivent surtout à leur arrière-garde, qui devrait être largement reconduite la saison prochaine.

G

Souleymane Diawara

Pour sa deuxième saison sous le maillot bordelais, le Sénégalais est devenu le pilier de la défense, comme le prouvent ses 35 titularisations en 38 journées de championnat. A 30 ans, il atteint son meilleur niveau. Sa puissance et sa technique affinée ont notamment attiré le regard de Marseille, mais il devrait prolonger à Bordeaux.

G

Marc Planus

Une saison dans la moyenne des deux précédentes pour le Bordelais pur souche. Titulaire à 25 reprises en championnat, il alterne avec Henrique aux côtés de Diawara, et n'a donc toujours pas totalement convaincu Laurent Blanc, qui serait d'ailleurs à la recherche d'un autre défenseur central. Mais il a déjà affirmé qu'il se verrait bien passer toute sa carrière au club.

G

Henrique

Il a débuté la saison comme titulaire, mais ses blessures et suspensions ont profité à Planus, et il a terminé la saison sur le banc. Au final, il a grappillé 16 titularisations en L1, à peu près autant que lors de ses trois premières années bordelaises. Son départ n'est a priori pas d'actualité.

G

Mathieu Chalmé

Comme Diawara, l'ancien Libournais est un indéboulonnable de la ligne arrière. Sans cesse en mouvement sur son flanc droit, il a délivré quatre passes décisives et même marqué son premier but en L1 depuis cinq ans. Très attaché à son club formateur et à la région, il ne compte pas quitter les Girondins.

G

Benoît Trémoulinas

Autre produit de la formation bordelaise, le gaucher, qui peut aussi évoluer au milieu, semble s'être imposé au poste de latéral. Passeur décisif sur le but du titre, à Caen, il venait de signer une prolongation de son contrat jusqu'en 2013, alors qu'il était « extrêmement sollicité », selon le président du club, Jean-Louis Triaud.

G

Franck Jurietti

Doublure des latéraux, il n'a participé qu'à 18 rencontres cette saison en L1, mais il estime que « même remplaçant, une saison comme ça, ce n'est que du bonheur ». A 34 ans, il lui reste une année de contrat, et il compte bien l'honorer.

G

Diego Placente

Le gaucher argentin est la déception du dernier mercato. Après seulement six apparitions en L1 - guère convaincantes -, il devrait quitter le club où il avait signé un contrat de deux ans. W