En route vers le futur pour les espoirs de l'Asvel

— 

Trois semaines après la fin de la saison régulière

qu'ils ont achevé

au 7e rang, les espoirs de l'Asvel abordent en outsiders la 22e édition du Trophée du futur qui débute aujourd'hui à Orléans. Le club villeurbannais n'a jamais remporté cette épreuve qui réunit les sept meilleures équipes du championnat ainsi que le club hôte.

« Nous allons essayer de produire le meilleur jeu possible pour obtenir le gain de la rencontre », annonce le coach Fabrice Serrano qui ne se projette pas au-delà du quart de finale. Celui-ci opposera les Villeurbannais au Mans (4e). Un adversaire qui aligne dans ses rangs Enzo Tsonga, le frère de Jo-Wilfried, et face auquel l'Asvel a concédé deux revers durant la saison régulière (78-81 et 69-73). « Mais à chaque fois, cela aurait très bien pu tourner en notre faveur, souligne Fabrice Serrano. Les deux équipes se valent. Elles présentent un collectif au sein duquel les joueurs se répartissent le score. Celui qui aura le plus envie l'emportera. » En cas de succès, l'Asvel se mesurera demain au vainqueur de la confrontation entre Gravelines (6e) et Le Havre (2e). Fabrice Serrano se félicite de pouvoir compter sur l'intégralité de son effectif. De fait, les intérieurs Octavio Da Silveira (2,02 m) et Bangaly Fofana (2,12 m), qui s'entraînent régulièrement avec les professionnels, ont en effet été laissés à la disposition de l'équipe espoirs. Ces deux joueurs de talent rejoindront ensuite l'équipe de France des moins de 20 ans au Temple-sur-Lot, afin de participer jusqu'au 17 juin à un stage préparatoire à l'Euro 2009. W