La grande valse des entraîneurs

FOOT Dix clubs changent de techniciens à l'intersaison...

PK

— 

L'entraîneur du PSG, Paul Le Guen (à dr.) et celui de Marseille, Erik Gerets, lors d'un PSG - Marseille, le 15 mars 2009.
L'entraîneur du PSG, Paul Le Guen (à dr.) et celui de Marseille, Erik Gerets, lors d'un PSG - Marseille, le 15 mars 2009. — G.Fuentes/REUTERS

C’est ce qu’on appelle l’effet domino. Cette intersaison, pas moins de dix clubs, soit tout de même la moitié de la Ligue1, a déjà ou va changer d’entraîneur. Si Marseille avec Didier Deschamps a pris les devants bien avant la fin de saison, le mouvement s’est accéléré ces derniers jours avec la signature d’Antoine Kombouaré au PSG, Frédéric Antonetti à Rennes, de Guy Lacombe à Monaco et du portugais Paulo Duarte au Mans.

Un mois de juin sans transferts, c'est morne. Retrouvez tous les jours notre journal du mercato

Ce n’est sans doute pas fini: René Girard va s’installer mercredi dans le fauteuil de Rolland Courbis, Paul Le Guen est le favori pour remplacer Rudi Garcia, débarqué par surprise de son poste au Losc. Pour remplacer Antoine Kombouaré, Valenciennes a jeté son dévolu sur Philippe Montanier, qui a fait monter Boulogne en L1, et qui se doit donc chercher en quatrième vitesse un remplaçant, le club de la côte d’Opale ne se fait pas souffler ses favoris par Nice, toujours dépourvu de technicien.