Pedro Horrillo dans le coma après une chute de 60 mètres

CYCLISME Le coureur espagnol est tombé sur la route du Giro...

avec agence

— 

Pedro Horrillo (à gauche), au côté de son coéquipier de la Rabobank Denis Menchov (à gauche) le 17 septembre 2007 sur la Vuelta.
Pedro Horrillo (à gauche), au côté de son coéquipier de la Rabobank Denis Menchov (à gauche) le 17 septembre 2007 sur la Vuelta. — M.Bruque/SIPA

L'Espagnol Pedro Horrillo, victime d'une terrible chute dans la 8e étape du Tour d'Italie cycliste, était maintenu samedi soir dans un coma artificiel à l'hôpital de Bergame, selon l'AFP, qui cite un médecin de l'équipe Rabobank. Horrillo a basculé dans un ravin et a fait une chute de 60 mètres dans la descente du Culmine di San Pietro. «Son état est grave mais stable», a déclaré le Dr Leinders en début de soirée. Le coureur espagnol, qui a perdu beaucoup de sang, souffre de fractures multiples (vertèbres, côtes, genou, fémur), suivant les précisions apportées par le médecin.

«Le traumatisme au thorax est complexe, a expliqué le Dr Leinders. Le plus urgent à traiter, ce sont les difficultés respiratoires. On va le maintenir dans le coma pendant 24 heures. La bonne nouvelle, c'est que le scanner a donné des résultats négatifs en ce qui concerne le cerveau.»

Le médecin a précisé que Horrillo, dans le coma à son arrivée à l'hôpital de Bergame, s'était ensuite réveillé et que les médecins l'avaient replongé dans un coma artificiel afin de faciliter les soins.

Un virage raté

Son équipe a donné quelques éléments sur l'accident survenu quelque 70km après le départ de Morbegno, dans une région très boisée. Les secours ont dû couper des arbres pour accéder au coureur.

«Pedro a raté un virage. On a retrouvé son vélo sur la route, mais lui était 60 mètres plus bas», a déclaré Luuc Eisenga, pour Rabobank, en ajoutant que l'épouse du coureur espagnol, Lorena, était attendue dimanche à l'hôpital de Bergame. La formation néerlandaise a rendu hommage également au travail de l'équipe médicale du Giro.

 

Ex-étudiant en philo Horrillo, passé professionnel en 1998, a rejoint en 2005 Rabobank où il a retrouvé son compatriote et triple champion champion du monde Oscar Freire. Agé de 34 ans, cet ancien étudiant en philosophie -il a déjà écrit des chroniques pour la presse écrite- compte pour principale victoire une étape de Paris-Nice (2004).