Largement dominateurs, les Red Devils ouvrent le score par John O'Shea en première mi-temps. Pour le défenseur mancunien, auteur de l'unique but du match, ce n'est pas vraiment une habitude. Il a de quoi être content.
Largement dominateurs, les Red Devils ouvrent le score par John O'Shea en première mi-temps. Pour le défenseur mancunien, auteur de l'unique but du match, ce n'est pas vraiment une habitude. Il a de quoi être content. — REUTERS/Nigel Roddis

FOOT

Manchester United is the champion

Les Mancuniens remportent le championnat en obtenant le nul face à Arsenal 0-0...

Sur la pelouse d'Old Trafford, les Mancuniens s'embrassent, s'étreignent comme jamais cette saison. Rarement un 0-0 n'avait causé chez eux un tel emballement. Mais le point acquis à domicile face à Arsenal leur assure le titre de champion. A une journée de la fin, Liverpool ne peut plus les rejoindre.

Dommage car ce 18e sacre, le troisième consécutif pour «ManU», le onzième de Sir Alex Ferguson et de Ryan Giggs, permet aux Red Devils de rejoindre les Reds au palmarès du football anglais.

Avant la Ligue des Champions?


La saison de Manchester est loin d'être achevée puisque l'équipe du nord-ouest de l'Angleterre défendra son titre en finale de la Ligue des champions le 27 mai à Rome contre le FC Barcelone.

Remporter trois titres consécutifs est un exploit rare dans le football anglais, uniquement réussi par le passé par Huddersfield Town (1924-26), Arsenal (1933-35), Liverpool (1982-84) et déjà Manchester United (1999 à 2001). Au passage, le quadruplé n'a jamais été réalisé...