Bordeaux bascule en tête... Nantes n'y croit plus...

FOOT Le tour des stades de la 36e journée de L1...

R.S., avec agence

— 

Yoann Gourcuff, lors du match Bordeaux-Le Mans, au stade Chaban-Delmas, le 16 mai 2009.
Yoann Gourcuff, lors du match Bordeaux-Le Mans, au stade Chaban-Delmas, le 16 mai 2009. — REUTERS/Pascal Saura
Le classement de la L1 est ici...

LES DECLAS, LES POLEMIQUES


Thierry Auriac pas très courtois?



«Toi ferme ta gueule». Voilà les mots qu’aurait adressés l’arbitre du match Grenoble – Nancy, samedi soir à Laurent Courtois. Dans «L’equipe», le milieu de terrain isérois explique qu’il a reçu cette réponse de Thierry Auriac après lui avoir dit «Ça, c'est siffler pour siffler», suite à une petite charge sur Grégorini. Après l’affaire Chapron, ça commence à faire beaucoup.



Le Guen n’y est pas pour rien



Le coach parisien le reconnaît. Sa situation personnelle et l’annonce de son départ n’ont pas aidé ses joueurs dans la préparation de leur match, perdu face à Auxerre. «Compte tenu de ce qu'il se passe, c'est dur de garder la même unité, c'est assez logique à comprendre. Mais moi je ne suis pas découragé, j'ai envie de me battre. On a eu du mal à faire l'unité, c'est ce que je ressens.»



Perrin accuse (encore) l’arbitre



L’égalisation toulousaine à la 89e minute n’est pas passée pour l’entraîneur stéphanois. Courroucé, il a vite démasqué le responsable: «Regardez les images. Encore un but encaissé à cause d'une erreur d'arbitrage. Il y a une faute offensive évidente mais je ne ferai pas plus de commentaires, puisqu'à chaque fois que je parle, il y a une polémique.»



Les Sochaliens au bord du gouffre



Francis Gillot y va fort. Si son équipe a retrouvé une place dans la charrette des relégables, c’est qu’elle ne mérite pas mieux. «On a été nul, confie l’entraîneur sochalien. On ne méritait pas de gagner. A la mi-temps, on doit déjà perdre 2-0. Il y a tellement de fébrilité dans cette équipe, notamment en défense, qu’on les a mis en confiance. Le résultat est logique. Quand je vois la fébrilité affichée ce soir, je ne vois pas comment on va faire pour s’en sortir.»



Kombouaré veut «taper le PSG»



Qu’il entraîne le club parisien la saison prochaine ou pas, Antoine Kombouaré tient à finir sa saison à Valenciennes dignement. Cela passe donc par le maintien de son équipe et logiquement, par une victoire la semaine prochaine face aux Parisiens. «Je ne mens pas, je ne me suis pas mis d'accord avec le PSG. J'espère d'ailleurs "taper'' le PSG pour nous sauver. Rien ne dit que je partirai en fin de saison. Si je ne suis pas content de l'endroit où je dois aller, pour x raisons, je resterai à Valenciennes. Et je serai heureux. Moi, je n'ai rien demandé.»



LES MATCHS DE SAMEDI



Bordeaux 3 – 2 Le Mans
Chamakh (38), Gourcuff (45), Planus (76) pour Bordeaux. Le Tallec (24, 54) pour Le Mans

Les Girondins aiment se faire peur. Menés dès la 24e minute, ils parviennent une nouvelle fois à retourner une situation mal embarquée grâce à Chamakh, avant d’inscrire le but victorieux à un quart d’heure de la fin grâce à Planus. Au final, l’équipe de Laurent Blanc prend malgré tout les commandes du championnat, mettant du même coup un bon coup de pression sur les Marseillais, opposés dimanche à Lyon. Victorieux pour la neuvième fois consécutive, les Girondins auraient peut-être pu soigner leur différence de but. Dans ce sprint final avec l'OM, ce n'est pas forcément inutile.

Caen 2 – 0 Sochaux
Savidan (76, 90+1)

Franck Dumas ne peut pas encore souffler. Mais il s'offre une petite bouffée d'oxygène indispensable pour espérer rester en Ligue 1. Grâce à l'efficacité retrouvée de Savigol, les Normands sortent de la zone rouge où glissent dangeureusement les Lionceaux.

Grenoble 0 – 0 Nancy

Une parodie de football. Pas d’actions, pas d’intensité, rien. Mais au final, une nouvelle qui rassure les Grenoblois. Promus en L1 en début de saison, ils sont assurés de rester au sein de l’élite l’année prochaine.

Lorient 1 – 1 Le Havre
Vahirua (63) pour Lorient. Diallo (13) pour Le Havre

Un match sans grand enjeu

au stade du Moustoir où chaque équipe a eu sa période. Diallo a brillé, Vahirua a pagayé et Christian Gourcuff a beaucoup crié. Pour les Lorientais, la 9e place s'éloigne de plus en plus.

Monaco 1 – 1 Valenciennes

Park (6) pour Monaco. Audel (61) pour Valenciennes

Pas de polémique sur l'arbitrage ni de complot anti-Ch'tis pour cette fois-ci. L'actualité de VA tourne à nouveau autour du football. Et de ce côté-là, l'équipe nordiste a puisé dans ses ressources pour égaliser et prendre un point précieux dans la course au maintien.


Saint-Etienne 2 – 2 Toulouse
Bayal (34) et Ilan (73 s.p.) pour Saint-Etienne. Sissoko (66) et Gignac (89)

pour Toulouse

C'est écrit, les Verts souffriront jusqu'au bout cette saison. Solidaires et offensifs, les Stéphanois perdent deux points mérités à domicile à cause d'un certain André-Pierre Gignac. Le meilleur buteur du championnat (22 buts) profite d'une sortie timide de Janot pour égaliser à une minute de la fin et conforter la 5e place au classement du TFC.


Paris-SG - Auxerre 1-2
Camara (40, csc) Jelen (44) pour Auxerre. Sessegnon (82) pour Paris

Face à des Auxerrois en grande forme, les hommes de Le Guen ont attendu les dernières minutes pour se réveiller, grâce à Sessegnon servi par Ceara plein axe. C’est Camara qui a bien involontairement ouvert le score pour l’AJA, en lobant son propre gardien alors qui était à la lutte avec Jelen. Ce même Jelen est à l’origine du second but auxerrois, trompant Landreau, sorti de ses cages.

LES MATCHS DE DIMANCHE

A17h, sur Foot+


Lille-Nice 1-1
Cabaye (71e) pour Lille, Modeste (34e) pour Nice
Usés, les Lillois n'ont pu faire mieux que le nul face à des Niçois presque en vacances. L'Europe s'éloigne un peu plus pour les Nordistes, qui finissent la saison sur les rotules.
 

Nantes–Rennes 1-1
Bagayoko (42e) pour Nantes, Sow (84e)  pour Rennes
Encore une fois, Nantes a craqué à domicile, face au voisin rennais, après avoir pourtant ouvert le score, et manqué plusieurs fois le break. L'égalisation de Sow dans les dernières minutes rapproche un peu plus Nantes d'une relégation presque inéluctable.

A 21h, sur Canal+


Marseille (1er) – Lyon (3e)

Un match à suivre en live sur 20minutes.fr dès 21h...