Ça ne sentait pas l'Europe

À toulouse, Nicolas Stival

— 

Pour la troisième fois en trois confrontations cette saison,

après les 1-1 de l'aller puis du quart de finale de Coupe de France, Toulouse et Lille se sont quittés sur un match nul, hier soir au Stadium (0-0). A trois journées de la fin du championnat de L1, les deux formations peuvent encore espérer une qualification en Europa League, l'actuelle Coupe de l'UEFA. Si Paris (4e, 63 points) semble avoir pris une sérieuse option sur le premier ticket, le TFC (5e, 59), le LOSC (6e, 57) et Rennes (7e, 57) se disputeront le dernier sésame.

Les Nordistes, qui restaient sur trois défaites d'affilée, auraient pu doubler leurs hôtes hier, au terme d'une deuxième mi-temps qu'ils ont complètement dominée. Mais la frappe de Hazard a finalement heurté le poteau gauche de Carrasso, dans les arrêts de jeu. Auparavant, Bastos (54e, 59e), Cabaye (71e) et Debuchy (88e) avaient déjà sollicité le gardien du TFC et le troisième de l'équipe de France. Pas de quoi pourtant sauver de l'ennui une rencontre bien terne, à cause surtout de la maladresse de Toulousains qui n'ont gagné qu'un seul de leurs sept derniers matchs, contre Nantes (1-0). S'ils se sont montrés dangereux en première mi-temps par Gignac (34e) puis Sissoko (43e), ils ont toutefois fait preuve d'un inquiétant déchet technique, que l'éventuelle indisponibilité de leur métronome Didot, touché au pied gauche, ne devrait pas arranger... Les Violets tenteront de se rattraper samedi à Saint-Etienne, alors que Lille accueillera Nice, dimanche. W