Quand Cristiano Ronaldo pique sa crise après un remplacement

FOOT La star de Manchester United n'a pas apprécié d'être sortie lors du derby, dimanche face à City...

R.S.

— 

Le joueur de Manchester United, Cristiano Ronaldo lors d'un match de Ligue des champions face à Porto le 7 avril 2009.
Le joueur de Manchester United, Cristiano Ronaldo lors d'un match de Ligue des champions face à Porto le 7 avril 2009. — D.Staples/REUTERS

On joue la 59e minute à Old Trafford, Alex Ferguson fait signe à Paul Scholes de terminer son échauffement pour entrer en jeu. Le quatrième arbitre s’avance et brandit son panneau pour avertir l’un des onze mancuniens de sa sortie. Et là, stupeur, c’est le numéro 7. Celui de Cristiano Ronaldo.

Alors que les Red Devils mènent déjà 2-0 et que Sir Alex souhaite gérer ses cadres, le Ballon d’or est furax. Il reste plusieurs secondes béat, sentant la colère monter en lui. En sortant du terrain, pas un regard à Sir Alex qui tente vainement de lui taper la main. Puis le Portugais rejoint le banc des remplaçants, balayant au passage la veste de survet que lui tend un assistant.



«Je devais le reposer»



Après ce caprice de star, le coach mancunien a tenté de dédramatiser la situation. Il s’est expliqué sur les raisons qui l’ont poussé à sortir Ronaldo, même si celui-ci, auteur de l’ouverture du score sur coup-franc, avait auparavant fait signe qu’il ne refusait de quitter la pelouse aussi tôt dans le match. «Bien sûr qu’il voulait rester, il est en super forme alors je le comprends. Mais je dois regarder plus loin que ce match. Il a déjà été incroyable mardi contre Arsenal, je devais le faire reposer un peu», avance Ferguson.

A quelques semaines de l'ouverture du mercato, cette prise de bec ne devrait pas rassurer les supporters des Red Devils. Il y a quelques années, après un célèbre lancer de chaussure, un autre grand numéro 7, David Beckham, avait quitté le club dans la foulée.