Un hockeyeur slovaque avoue: il a tué et enterré un arbitre

HOCKEY Ladislav Scurko encourt une peine de 20 ans de prison...

A.P.

— 

Ladislav Scurko après le titre de champion de Slovaquie de son équipe de Kosice, ce hockeyeur 23 ans vient d’avouer le meurtre d’un arbitre. 
Ladislav Scurko après le titre de champion de Slovaquie de son équipe de Kosice, ce hockeyeur 23 ans vient d’avouer le meurtre d’un arbitre.  — AFP

Dans un pays où le hockey sur glace est considéré comme sport national, l’affaire affole tous les médias. Attaquant prometteur du HC Kosice (dernier champion national), Ladislav Scurko, 23 ans, vient d’avouer le meurtre d’un arbitre, pour des raisons qui restent encore à être préciser.

En janvier 2008, Scurko explique avoir infligé «au moins quatorze coups de couteau ou d’objet semblable» dans la poitrine de Marek Liptaj, jeune arbitre de 26 ans, sur une aire de repos au bord d'une autoroute de l’est du pays. Le hockeyeur a ensuite enterré le corps de sa victime dans une forêt voisine. C’est seulement un an plus tard, en décembre dernier, que la police a retrouvé le crâne du défunt.

Selon un porte-parole de la police slovaque, Scurko aurait agi «de manière impulsive». Cité par l’édition suisse de «20minutes», un journaliste slovaque suivant au quotidien le club de Kosice évoque un mobile financier. «La police n’a pas donné d’informations, mais on pense que l’arbitre devait de l’argent à Scurko», avance Peter Pasuth. «Le tueur de glace» encourt une peine de 20 ans de prison.