Le rival des nageurs français ne digère pas

NATATION Dépossédé de ses deux records du monde ce week-end, Eamon Sullivan est amer...

R.S., avec agence

— 

L'Australien Eamon Sullivan a battu pour la deuxième fois en deux jours le record du monde du 50 m nage libre en 21 sec 28/100 en finale lors des sélections olympiques australiennes, vendredi à Sydney.
L'Australien Eamon Sullivan a battu pour la deuxième fois en deux jours le record du monde du 50 m nage libre en 21 sec 28/100 en finale lors des sélections olympiques australiennes, vendredi à Sydney. — Greg Wood AFP

En trois jours, Eamon Sullivan a tout perdu. Ses deux records du monde du 50m et du 100m nage libre appartiennent désormais à d'insolents français, Fred Bousquet et Alain Bernard, armés de leurs nouvelles combinaisons lors des championnats de France de Montpellier. Forcément, le coup est dur à encaisser pour quelqu'un qui n'a pas encore eu l'occasion de plonger en Jaked ou en Arena, 100% polyuréthane.

L'Australien a donc appelé lundi la fédération internationale à s'opposer aux nouvelles combinaisons portées par les deux nageurs les plus rapides au monde. Les deux nouvelles marques de référence étant toujours suspendues à la publication de la liste des combinaisons homologuées par la Fina.

«Tout le monde à la même enseigne»


«J'espère qu'elle va réglementer l'épaisseur, le matériel et les qualités de flottaison des combinaisons et, d'après ce que j'ai entendu, le matériel utilisé n'a pas été autorisé par la fédération internationale», déclare le nageur australien. «J'espère que tout le monde pourra alors être à la même enseigne»