Eto'o contre Drogba: le choc des egos

FOOT Les deux meilleurs attaquants africains vont s'opposer en demi-finale de Ligue des champions lors du choc Barcelone-Chelsea...

A.P. et B.T.

— 

Samuel Eto'o (Barcelone) contre Didier Drogba (Chelsea), le 27 avril 2009.
Samuel Eto'o (Barcelone) contre Didier Drogba (Chelsea), le 27 avril 2009. — SIPAR/REUTERS
Des buteurs qui reviennent de loin

Samuel Eto'o: Avant d’enfoncer les portes des défenses adverses, le Camerounais a dû passer par la fenêtre. Snobé par Le Havre à 15 ans, Eto’o parvient à s’incruster au Real Madrid. Problème, l’attaque affiche complet. Le Real l’expédie par bateau à Majorque où le paria explose. Rancunier, il refuse de revenir tenir compagnie aux Galactiques et signe en 2004 chez l’ennemi juré: le Barça.

>> Barcelone-Chelsea, un match à suivre en live mardi dès 20h45

Didier Drogba: Quand à 24 ans, on végète encore comme remplaçant au Mans en L2, on peut estimer avoir déjà raté sa carrière. Pas Didier Drogba. L’Ivoirien s’est construit dans l’adversité. Avant la révélation à Guingamp et l’explosion à Marseille, le jeune buteur traînait une réputation de gentil branleur. Ses entraîneurs à Levallois (en 4e division) se souviennent encore des virées du jeune Drogba au fast-food une heure avant les matchs.

Deux fortes têtes


Samuel Eto’o: Peut-être parce qu’il marque pour trois, Samuel Eto’o parle de Samuel Eto’o à la troisième personne. Samuel Et’o trouve Samuel Eto’o rapide, technique et élégant. Samuel Eto’o pense que Samuel Eto’o est le joueur africain de la décennie. Samuel Eto’o a raison.

Didier Drogba: De par son parcours sinueux, l’ancien marseillais s’est forgé un mental en acier trempé. Charismatique, Drogba est un leader né partout où il passe. En Côté d’Ivoire, il n’a pas hésité à intervenir politiquement lors de la guerre civile en 2006 pour en appeler à la réconciliation nationale.

2009: avantage Eto’o

Samuel Eto'o: Et dire que Pep Guardiola voulait s’en débarrasser lors de sa prise de pouvoir. Allergique aux egos XXL, le nouvel entraîneur du Barça a très vite compris et admit son erreur. Samuel Eto’o est indispensable par ses buts, son altruisme et sa science du déplacement. Avec 27 réalisations en 31 matchs de Liga et cinq en Ligue des champions, le Camerounais carbure comme jamais.

Didier Drogba: Blessé puis supplanté par Nicolas Anelka sous l’ère Scolari, l’Ivoirien a mis du temps à sortir cette période de blues. Le licenciement du manager brésilien – avec qui le courant n’est jamais passé - combiné à l’arrivée Guus Hiddink, lui a fait un bien fou. Sous les ordres du Néerlandais, Drogba a déjà fait trembler neuf fois les filets et remisé Anelka sur le banc.