L'Asvel a des ressources

Jérôme Pagalou

— 

Réussir sa meilleure prestation offensive de la saison sans trois joueurs majeurs en dit long sur le potentiel d'un leader. Aux commandes depuis plus de trois mois, l'Asvel a fait un pas supplémentaire vers la première place de la saison régulière de Pro A en disposant de Hyères-Toulon (103-98), samedi lors de la 27e journée. En l'absence d'Amara Sy, Ben Dewar et Ali Traoré, tous blessés, les six cadres villeurbannais valides - dont Eric Campbell, qui ne s'était plus entraîné depuis mardi mais auteur de 40 minutes pleines samedi - ont inscrit au moins 12 points. Les jeunes Antoine Eito et Bangaly Fofana (11 minutes chacun) ont de leur côté apporté une précieuse rotation.

Cette victoire permet aux partenaires d'Aymeric Jeanneau, déterminant face à Hyères-Toulon avec 15 points, 6 passes et 4 rebonds, de conserver une victoire d'avance sur Orléans et deux sur Nancy et Roanne. Deux succès à Dijon (12e) puis à Besançon (15e) assureraient à l'Asvel sa première place avant l'ultime choc face à Nancy le 13 mai. Seul point noir samedi : la « Green Team » n'avait concédé plus de 80 points qu'à deux reprises cette saison, lors des affrontements face à Strasbourg (86-81 et 77-85). « Il est évident qu'il faudra à l'avenir être plus performant dans ce secteur », a souligné l'entraîneur Vincent Collet, qui a néanmoins trouvé une révélation dans ce domaine : Nebojsa Bogavac. Le Monténégrin a limité le meilleur marqueur de Pro A, Austin Nichols, à 10 points. W