Supercoupe d’Espagne : Le Real file en finale après un clasico de haut vol contre le Barça

FOOTBALL Le Real Madrid s'est imposé (3-2) après prolongations sur la pelouse du stade du Roi-Fahd

W.P, avec AFP
— 
Benzema et Dani Alves, pas mal ce clasico 2012
Benzema et Dani Alves, pas mal ce clasico 2012 — Hassan Ammar/AP/SIPA

En ce moment, c’est toujours un peu pareil quand le Real Madrid gagne. Deux noms se distinguent :  Karim Benzema et Vinicius, dont l’éclosion commence à faire peur à voir. Au tandem fort de l’attaque merengue s’est greffé un troisième nom salvateur, mercredi soir en demi-finale de Supercoupe d’Espagne contre  le FC Barcelone​. Federico Valverde. L’Uruguayen a offert la victoire au Real (3-2) sur un but inscrit après prolongations (98e).

Les Merengue ont le mérite d’avoir toujours mené. KB9 a d’abord lancé Vinicius pour l’ouverture du sport, avant de se charger personnellement de remettre les siens devant à la 72e. Mais le Barça est revenu par deux fois, d’abord grâce à un but chanceux de Luuk de Jong juste avant la pause (42e), puis sur un but de la tête du prodige Ansu Fati (84e), décisif dès son retour de blessure. Fede Valverde s’octroyant de porter l’ultime estocade sur une contre-attaque signature.

Ancelotti, l’éloge du contre

« Le contre, c’est une de nos meilleures armes, c’est sûr. Le bloc bas nous convient mieux. Ce n’est pas très esthétique, mais la qualité que l’on a en attaque rapide est trop conséquente pour que l’on s’en prive. Et les trois buts que l’on marque sont spectaculaires », a apprécié Ancelotti en conférence de presse d’après-match. Et en plus, ils permettent de battre le rival.