L'inépuisable Mohamed Fofana n'est pas encore rassasié

Nicolas Stival

— 

Il a joué 36 matchs sur 37. Depuis le début de la saison, Mohamed Fofana n'a raté qu'une rencontre officielle du TFC, contre Valenciennes en Coupe de France (0-0 a. p., 5 t. a. b. à 4) le 3 janvier. « Physiquement, je commence à être un peu fatigué, avoue le joueur le plus utilisé de l'effectif toulousain. Mais mentalement, ça va. »

Le défenseur central sera bien sûr titulaire demain soir pour la réception de Guingamp, en demi-finale de la Coupe de France. « Le mot le plus approprié, c'est excitation, lâche ce produit du centre de formation [24 ans]. Nous ne sommes qu'à une marche du Stade de France [où se jouera la finale, le 9 mai]. Il nous tarde tous d'y être. »

Les 5es de L1 apparaissent en position de force face aux 11es de L2. « Il n'y aura pas de favoris, corrige Fofana, contre toute évidence. Juste deux équipes qui veulent aller en finale. On se met une pression positive, car c'est un match comme il y en a peu dans une carrière. » Le compère de Mauro Cetto réussit une excellente saison. Comme l'ensemble de l'équipe. « Tout le monde nous dit qu'on fait une bonne saison, mais il ne faut pas se contenter de ça, précise Fofana. Elle sera réussie si on arrive en finale de la Coupe de France et si on décroche une place européenne en championnat. » Pour atteindre le premier objectif, le TFC devrait pouvoir compter sur le latéral gauche Jérémy Mathieu (coup sur un orteil). En revanche, le milieu Paulo Cesar (entorses cheville et genou), l'attaquant Soren Larsen (entorse genou, saison terminée) et le défenseur Cheikh M'Bengue (suspendu) seront absents. W