Le rameur français disparu récupéré sain et sauf

TRANSAT Le naufragé est en «très bonne santé, malgré ses trente heures passées dans l'eau»...

Sa. C. avec agence

— 

Bouvet-Rame-Guyane

Rémy Alnet, le concurrent de la transatlantique à la rames «Bouvet-Rames-Guyane» qui avait disparu depuis vendredi matin, a été récupéré sain et sauf par un pétrolier, ont annoncé samedi les organisateurs de la course.

Le naufragé est en «très bonne santé, malgré ses trente heures passées dans l'eau», a précisé le Cross Gris-nez, chargé des opérations de sauvetage en mer lorsque des balises de détresse sont déclenchées.

L' «Astrocléo», un pétrolier de 300 mètres de long battant pavillon grec, a repêché Rémy Alnet à 13h44 GMT et fait actuellement route vers les Etats-Unis.

Balises de détresse

Le rameur de Cherbourg (Manche), ingénieur et père de deux enfants, avait déclenché ses deux balises de détresse après avoir constaté une fuite de son hublot d'aération situé sur le toit de son habitacle.

Le «Bouvet-Rames-Guyane», une transat en solitaire et sans assistance, est parti de St Louis (Sénégal) le 8 mars dernier. Des vingt-deux rameurs ayant pris le départ, quatre ont déjà abandonné.

Course éprouvante

Partis à 22 rameurs le 8 mars dernier de St Louis du Sénégal pour cette transat en solitaire et sans assistance, quatre concurrents ont d'ores et déjà abandonné. Le premier au classement provisoire, Patrick Hoyau, Guyanais de 47 ans, devrait toucher terre à Cayenne lundi prochain.