Le Stade en phase de digestion

— 

Une semaine après sa désillusion à Cardiff en quart de finale de Coupe d'Europe (9-6), le Stade Toulousain retrouve le championnat, demain contre le 12e, Toulon (16 h 30, en direct sur Canal+). « Ce n'est pas ce match qui va nous surmotiver », lâchait le manager général Guy Novès en début de semaine. A quatre journées de la fin de la phase régulière, le leader du Top 14 est en effet déjà assuré de disputer les demi-finales. Cependant, la rencontre de demain sera une affiche de gala, puisque délocalisée au Stade-Vélodrome de Marseille, comble pour l'occasion (près de 60 000 spectateurs). Novès fera tourner son équipe : Maxime Médard, Yannick Jauzion, Cédric Heymans (congés) et David Skrela (ménagé) seront absents. D'autres joueurs sont incertains, notamment Grégory Lamboley (épaule). Le jeune centre Rémi Lamerat (19 ans) disputera son quatrième match de Top 14 et l'ouvreur ou demi de mêlée Jean-Baptiste Elissalde, remis de sa blessure à un coude, pourrait revenir dans le groupe. Ces rotations ne rassurent pas pour autant les Toulonnais, dont le maintien n'est toujours pas acquis. « Il n'y a pas d'équipe B à Toulouse et même s'ils font tourner un peu l'effectif, je ne pense pas que ce soit un manque de respect vis-à-vis de nous, observe le 3e ligne varois Olivier Missoup. Je ne vois pas cette équipe venir en dilettante. » W

N. S. (avec Sandrine Dominique, à Marseille)