Revivez Marseille - Shakhtar Donetsk en live

Sandrine Dominique

— 

Le footballeur marseillais Modeste M'Bami (en blanc), à la lutte avec Olexeiy Gai, du Shakhtar donetsk, le 9 avril 2009.
Le footballeur marseillais Modeste M'Bami (en blanc), à la lutte avec Olexeiy Gai, du Shakhtar donetsk, le 9 avril 2009. — K.Chernichkin/REUTERS
MARSEILLE - SHAKHTAR DONETSK: 0-0

Pour rafraîchir, cliquez ici...


90'+4. C'est terminé à Marseille. Sur une défaite sévère qui marque la fin du parcours européen des clubs français cette année. Quelle misère. Mais on notera le soutien des supporters marseillais qui applaudissent malgré tout les Olympiens. Il reste encore un titre en L1 à aller chercher...
90'+3 BUUUUTTTT Ukrainien... Anecdotique. Signé Luiz Adriano. 1-2
90'+2 Avec ça l'Ukraine peut prétendre à une place dans l'UE. C'est sûr.
90' Et ça joue la montre côté Shakhtar. C'est pas la peine. Vous l'avez votre demi-finale 100% ukrainienne. Y'a pas de souci.
88' Que va dire Pape Diouf à la fin du match? Vous avez 2 minutes pour le deviner.
87' Oh la balle piquée de Jadson!! On a frôlé la correction. A 1m près, c'était la défaite pour l'OM.
86' Et entre temps Mamadou Niang y va aussi de son petit carton jaune. Pour la route.
84' On imagione déjà la Une des journaux demain. Et toutes ces questions qu'on va se poser... Les clubs français eurosceptiques, etc. Que c'est triste.
81' Cette fin de match est douloureuse pour les Marseillais. Pour la qualif, c'est mort. Alors autant garder des forces pour le match de Lorient, dimanche.
78' Il suffit qu'on écrive ça pour que l'ancien Manceau inscrive un but. Evidemment, il est refusé. Faute sur le gardien. C'était trop beau.
77' Quelle catastrophe ce Samassa... Il n' a pas le droit de rater sa reprise à 2m du but. Sur une passe en retrait de Niang. Incroyable. Faut pas s'étonner s'il n'y a plus de clubs français en coupe d'Europe avec des joueurs comme ça.
75' Encore un changement côté ukrainien. Lewandowski et son crâne rasé de tueur remplace Fernandinho. Pour l'anecdote.
73' On fait les comptes. Il reste 17 minutes et il faut marquer trois buts. Qui peut le faire? Bakayoko l'avait fait avec Montpellier contre Lille en championnat. Mais Baka n'est plus là.
72' La stat hallucinante de ce match... Marseille mène 25-2 au nombre de tirs au but. Et dire qu'il n'y a que 1-1. C'est un hold-up quand même?
70' Et encore un jaune, cette fois pour un ukrainien. C'est la tendandce lourde de cette fin de match.
68' Apparemment, le public du Vel n'y croit plus vraiment. Ca chante un peu moins fort. Pendant ce temps, Cheyrou écope lui aussi d'une biscotte pour un tacle appuyé.
66' Le changement annoncé a lieu. Samassa est sur la pelouse. Exit valbuena.
65' On n'a pas encore parlé des belles chaussettes orange de l'ami Pyatov dans les buts ukrainiens. Avouez que c'est de très mauvais goût avec un short et un maillot noirs.
63' L'heure est grave. Samassa se prépare à entrer sur la pelouse. Un peu de hauteur, ne s=fera pas de mal à l'attaque olympienne.
62' Et l'arbitre qui siffle toujorus autant de fautes. Heureusement en même temps.
60' C'est pas vrai! Encore une frappe de loin qui ne donne rien. Hé les gars, Mickaël Landreau n'est pas dans les buts!
59' Il ne reste plus qu'une demi-heure pour mettre trois buts. C'est pas une mince affaire. Est ce que Marseille peut se transformer en Liverpool?
57' Devant derrière, Cheyrou est partout. Sauf en équipe de France. Il mérite d'y être à votre avis? Après tout Jean-Pierre Cyprien a bien été sélectionné.
55' Un remplacement côté Brésilien. Heu... pardon ukrainien. William remplace Ilsinho.
54' Encore une faute lamentable de Luiz Adriano sur Civelli. Un gros tirage de maillot qui lui vaut un jaune.
52' Cheyrou seul devant le but!!! Son tacle offensif passe juste à côté du poteau. Encore une fois, le Vélodrome y a cru. Nous aussi d'ailleurs.
51' Hors jeu Monsieur l'arbitre!!! Jadson a 1m d'avance sur la défense.
50' La tête de Koné! Elle passe juste à côté. Si c'est un joueur d'1,63m qui place des têtes, on est mal barré.
49' Un Ukrainien s'éroule tout seul sur la pelouse. Une Foé????? Non. C'est juste du cinéma. Bon, Civelli lui a quand même collé une petite claque. Mais pas de quoi simulé un arrêt cardiaque.
48' Apparemment, la deuxième mi-temps commence comme la précédente s'est terminée. Avec une équipe marseillaise très offensive et une équipe du Shakhtar qui subit. Il faut dire qu'avec Zenden Arrière gauche, il y a de quoi jouer de l'avant.
47' On pouvait craindre ce changement qui est sûrement synonyme de blessure pour le latéral nigérian. On peut donc dire qu'il n'y a plus de latéraux à Marseille. Bonnart et Taïwo sont out.
46' C'est reparti au vélodrome. Un changement à la mi-temps. Taïwo remplace Zenden.

Ah un petit mot sur Lyon... Balayé par le FC Barcelone. Comme si le foot français en avait pas assez ce soir. Deux éliminations, c'est pas assez. Il faut rappeler les précédentes.

Tiens donc, Bernard Laporte qui s'est habillé comme un curé, intervient sur M6 pour nous dire qu'on pmeut organiser l'Euro 2016. Comme si c'était la question existentielle du soir...

MI-TEMPS 1-1
45'+3 Enfin, c'est la mi-temps. Il y a 1-1 et c'est vraiment le minimum pour l'OM. Juste avant la pause, le sosie de Lombardo est sorti, remplacé par un certain Gai.
45'+3 Taïwo boîte bas. C'est très mauvais signe. Merci Hübschmann, le boucher de Donetsk.
45'+2 Scandaleux! Taïwo se fait découper par un défenseur ukrainien sans que l'arbitre ne bronche. Il revient à la faute 2 minutes plus tard, mais ne distribue pas de carton jaune.
45' Il fallait bien ce petit but pour relancer ce match et offrir au Vel une deuxième mi-temps de folie. On y croit!
43' BUUUUTTTT de Ben Arfa!!! Le but de l'espoir juste avant la mi-temps. C'est ultra mérité. Il s'y est pris à deux fois. La première de la tête sur un centre de Kaboré. La deuxième, après que le ballon soit repoussé par le gardien. Une belle minasse à bout portant. Ca fait plaisir. 1-1
42' Pas d'affolement, Duljaj va revenir. Si les Ukrainiens commencent déjà à simuler pour gagner du temps, on est mal barré.
41' Un coup dur pour Duljaj qui se blesse tout seul et doit quitter la pelouse sur une civière. Honnêtement, oin ne peut même pas vous dire où il a mal.
39' Bon sincèrement, c'est la faute de qui ce but? A part "à pas de chance"?
38' On a comme l'impression que les Olympiens abusent des centres depuis le début. Il n'y en a pas un qui est vraiment passé. Et de toute façon, il n'y a que des nains au centre.
36' Ce soir, on peut inventer une expression. Enfin après 36 minutes... Chanceux comme un Ukrainien. Quand on y pense, c'est quand même incroyable de les voir mener au score.
34' Pour le moment, tu as bien fait kidicarus. Tu va décrocher un bon pactole et on est ravi pour toi. Ce n'est pas le cas de tout le monde.
33' Tout le monde est vraiment scotché à Marsille. C'est dur. Pourtant, les occases sont toujours olympiennes. A l'image de cette tête de Taïwo devant le but. A côté une fois de plus.
31' Vous l'avez compris. L'OM doit inscrire quatre buts maintenant. Autant dire que c'est pas gagné.
30' BUUUUUT du Shakhtar... Incroyable. Le hold up parfait. Signé Fernandinho sur un contre. Il n'a même pas voulu tirer. Mais dans un angle impossible, Kaboré dévie légèrement le ballon qui trompe Mlandanda. Personne n'a rien compris. Le but con par excellence. 0-1
28' Oh la tête de Niang!!! A peine trop juste. On ne cmpte plus les occases marseillaises.
27' Et le coup franc de Taïwo passe à côté. On a (un peu) vibré.
26' Et la passe à dix continue devant la défense marseillais. Du coup Duljaj cisaille Valbuena. Bon, d'accord, il touche le ballon mais quand même, ça mérite un carton ça.
24' Ah si Brandao était là... Vous croyez qu'il aurait fait le match de l'année face à son ancienne équipe? Qui aurait cru il y a quelques mois qu'on regretterait la chevelure du Brésilien?
23' Il faudra expliquer à Hatem Ben Arfa que Brandao ne joue pas ce match. Pas la peine de balancer de longs balons dans la surface. Benoît Cheyrou a l'air de le lui expliquer.
22' Un poète est parmi nous ce soir, obural. Tu peux y aller sur les poèmes, on est preneurs.
21' Oh le vilain tacle de Cana qui laisse traîner sa jambe sur un Ukrainien. Bon, ça ne vaut quand même pas le rouge.
20' Déjà 6 tirs pour l'OM... et pas de but. Vous croyez que l'OM va le payer? Ce serait dur quand même...
19' Bon... On a déjà l'impression de jouer les arrêts de jeu avec une équipe recorquevillée devant son but et une autre équipe qui pousse.
18' La première intervention de la charnière Civelli - Hilton. Rassurante. C'était pas gagné d'avance.
17' Oh la main!! Dans la surface en plus! Heureusement que l'abitre avait sifflé une faute sur Cheyrou.
16' Pour le moment, le Shakhtar joue très bas. Et il tente de procéder en contre. C'est déjà de l'attaque défense. Ce match risque d'être très long.
15' Le duel Chigrinski - Valbuena promet. Il y a une légère différence de taille entre les deux joueurs mais on peut faire confiance au Lutin pour compenser avec d'autre qualités.
14' Et une frappe de Taïwo dans la foulée. Il est en pleine bourre le Nigérian. Il a raison de prendre sa chance.
13' La frappe de Cheyrou!!!! Elle passe juste au-dessus de la barre. Tout le Vélodrome y a cru.
11' Ben Arfa a faim ce soir. Il n'y a pas photo là-dessus. Encore une accélération côté droit pour offrir à Cana une première frappe. Il y a de l'idée.
10' Enfin trois passes d'affilée côté Shakhtar. C'est pas trop tôt...
9' Il n'y a pas à dire, aporès dix minutes de jeu, on n'a vu que des Olympiens. Pas l'ombre d'un Ukrainien sur la pelouse.
8' Eh oui, LePoulpePourLattendrirFautTaperDessus, les Français sont encore les dindons de la farce. Mais qui sait. Marseille est encore dans le coup non? Vous n'y croyez pas un peu?
7' On a cru reconnaître Attilio Lombardo au poste d'arrière gauche du Shakhtar. Pas de mérpise là aussi. Il s'agit du Roumaibn Duljaj
6' Ben Arfa dans ses dribbles! Faute!! Bien sûr Monsieur l'arbitre. C'est un coup franc.
5' Non, Kaka n'est pas sur la pelouse. Ce joueur au regard vide et à la touffe brune, c'est Ilsinho.
4' Oh le double contact de Niang!! Involontaire en fait, mais c'est pas grave. Avec Bakayoko, on était habitué à Marseille.
3' Côté Ukrainien, on a bien nos quatre Brésiliens sur la pelouse. Tous des joueurs offensifs. Un vrai danger.
2' Ce soir c'est M. Enrique qui arbitre la rencontre. Un espagnol. Peut-être un copain de Santos, qui sait?
1' C'est parti à Marseille! Juste après une minute de silence et un petit changement de dernière minute. Charles Kaboré joue à droite à la place de Tyrone Mears. Une illumination de Gerets, on peut lui faire largement confiance.
20h40: Bon, c'est maintenant. Qui a vu Marseille - La Corogne sait que tout est possible. Un petit 5-2 ce soir, ça le ferait bien non?
20h35: C'est Thierry Roland qui le dit, ce soir, l'honneur du foot français est en jeu. On est vraiment tombé bien bas.
20h10: Bonsoir à tous, bienvenue sur 20minutes.fr pour suivre les derniers espoirs français en coupe UEFA. Eh oui, le PSG est éliminé et quoi qu'il arrive, on n'aura pas droit à cette finale 100% française tant espérée. Au mieux devra-t-on se contenter d'un petit 50% si les Marseillais réalisent l'exploit. D'ailleurs, vous y croyez? Dites nous tout en commentaires...

Avant match

Marseille va devoir déplacer des montagnes. Passés au travers jeudi dernier lors du match aller en Ukraine (2-0), les Phocéens sont dans une position très inconfortable à l'heure d'accueillir le Shakhtar Donetsk, ce soir (20 h 45), pour le quart de finale retour de Coupe UEFA. « L'entreprise paraît très difficile », avouait le président Pape Diouf sur OMtv à l'issue du premier acte. «Ça risque d'être le match le plus compliqué de la saison», confirme Eric Gerets.

Pourtant, après le festival offensif réalisé dimanche dernier face à Grenoble (4-1) en L1, le coach avait des raisons d'y croire: «Si on parvient à remplir le Stade-Vélodrome comme dimanche, l'ambiance et le bruit peuvent impressionner le Shakhtar. J'espère que le stade sera plein. » Hier, 41 000 places avaient trouvé preneurs. Le douzième homme aura donc son importance dans une enceinte qui « est un terrain à exploits », souligne Julien Rodriguez, qui a dû déclarer forfait ce soir en raison d'une entorse de la cheville.

>> Un match à suivre et à commenter en live dès 20h45

L'exploit, les Olympiens l'avaient réussi en août 2005, en finale de l'Intertoto contre La Corogne. Après la défaite 2-0 à l'aller, l'OM l'avait emporté 5-1 au retour. «Mais l'enjeu était différent. C'était un match d'Intertoto, alors qu'il s'agit là d'un quart de finale de Coupe UEFA», nuance Mamadou Niang. Les hommes d'Eric Gerets ont pourtant les moyens offensifs pour renverser la vapeur en inscrivant trois buts sans en encaisser.

L'idéal serait «d'ouvrir la marque dans le premier quart d'heure », poursuit le défenseur Vitorino Hilton. «Il ne faudra pas calculer et se lâcher, renchérit l'attaquant sénégalais, mais de manière intelligente, en n'oubliant pas qu'il ne faudra pas prendre de but pour ne pas perdre espoir. L'exploit est possible, mais ça passera par un état d'esprit irréprochable et un gros combat physique.» Gerets a d'ailleurs prévenu ses troupes: « Il faudra jouer à 110 % de ses qualités pour se qualifier et se rapprocher de la gloire d'Istanbul.»