Jeune, Usain Bolt carburait à la marijuana

ATHLETISME Le triple champion olympique avoue avoir fumé dans sa jeunesse...

R.S. avec agence

— 

Bolt s'est arraché pour battre ce record.
Bolt s'est arraché pour battre ce record. — J.Lampen / REUTEURS

Il n'y a donc pas que les nuggets de poulets qui aident à courir vite et à avoir une foulée relâchée. Usain Bolt réserve d'autres petits sercets. Comme celui qu'il a livré à «Bild» dans une interview parue dimanche.

Le Jamaïcain, roi du sprint mondial avec ses trois médailles d'or à Pékin, reconnaît avoir touché à la marijuana. Mais il précise qu'il n'a fumé que lorsqu'il était «encore vraiment jeune».

«Je suis clean»

«En Jamaïque, quand tu es enfant, tu apprends à rouler un joint, tout le monde a essayé la marijuana, moi aussi». Depuis sa jeunesse, Bolt assure que les choses ont changé: «Personne dans ma famille et parmi mes proches ne fume, et je ne fréquente plus les gens qui fument».

En ce qui concerne les soupçons de dopage soulevés par ses performances à Pékin, le sprinter de 22 ans, les a de nouveau balayés en martelant qu'il était «propre». «Les gens peuvent dire ce qu'ils veulent, je sais que je suis clean. Il n'y a que cela qui compte, pas ce que les autres disent. J'ai fait l'objet de tellement de contrôles antidopage, entre 30 et 40 lors de l'année des JO», insiste-t-il.

Depuis l'esclavage...

Selon lui, le sprint jamaïcain doit son hégémonie depuis deux ans à une explication historique. «On travaille dur. Chez nous, tout tourne autour du sport. Nous avons des gènes ouest-africains très costauds. Depuis l'esclavage, nous essayons de gagner chaque jour et de nous améliorer».