Colomiers à une victoire du bonheur

— 

C'est encore loin le maintien ? Pour Colomiers (14e), ça se rapproche. Avec douze points d'avance sur la zone de relégation, l'USC peut aborder la réception des terribles Agenais (2es), dimanche à 15 h, sans pression excessive. « Une victoire lors des cinq dernières rencontres nous permettrait d'être totalement rassurés, estime l'entraîneur columérin Roland Pujo. Mais deux points devraient suffire. »

Un succès face aux coéquipiers de l'ailier ou centre fidjien Rupeni Caucaunibuca permettrait donc de clore tout suspense. Et, accessoirement, de mettre un terme à une vilaine série de quatre défaites de rang. « Nous allons jouer contre une équipe qui est peut-être la meilleure de Pro D2 sur la phase retour, juge Pujo, privé dimanche de Duffau, Friand, Spanghero, Cholley, Rey et Majesté (blessés). Mais nous avons aussi des qualités. Même si nous ne disposons pas la maîtrise collective d'Agen. » ■N. S.