Revivez Barcelone-Bayern Munich en live-comme-à-la-maison

A.P.

— 

Barcelone - Bayern Munich

Pour rafraîchir cliquer ici
93e C'est fini. Merci le Barça pour cette leçon de football. On donne rendez-vous la semaine prochaine pour les matchs retours.
90e Curieux... Marquez écope d'un jaune pour avoir pris trop son temps sur ce coup-franc. Le Mexicain sera suspendu pour le match retour. On a comme l'impression que ça ne le touche pas plus que ça. Pense-t-il déjà à la demi-finale?
86e Le Barça a la gentilesse de laisser les Munichois enfin toucher le ballon.
80e Alors Francky, une petite blague pour détendre l'atmosphère?
77e Comme face à Lyon lors de sa dernière master-class, le Barça ne force pas son talent en deuxième mi-temps. Le problème, c'est que ça va encore trop vite pour le Bayern.
74e Henry est remplacé - sous les applaudissements - par  Seydoux Keita.
72e Malgré cette occasion, le coeur n'y est plus du côté du Bayern. Même Van Bommel n'a perdu l'envie de mettre des semelles.
70e Enfin, une occasion pour le Bayern. Zé Roberto était seul face à Valdes mais Puyol revient en urgence pour écarter la danger.
68e Pendant ce temps, Liverpool est mené 3-1 à Andfield par Chelsea (doublé d'Ivanovic, 3e but de Droga contre une réalisation de Torres).
63e Les gens qui ont du goût aiment Iniesta.
60e A part mettre des coups et gueuler les uns sur les autres, on se demandent ce que sont venus faire les joueurs du Bayern au Nou Camp.
58e Messi, Messi, Messi!!! C'était magique mais la frappe de l'Argentin est dévié par Butt sur sa barre. A force de reculer, Lell va passer la frontière.
56e pour Demichellis après une faute sur Eto'o.
54e Ca va être long, très long pour le Bayern où Ribéry voit un ballon lui passer tous les quarts d'heure.
50e Le Bayern ne se découvre pas, c'est à croire que les Munichois seraient prêt à signer pour ce 4-0.
48e  Lell qui n'a plus qu'un idée en tête: casser Messi. "Un latéral un peu brutal qui sent l'animal" comme le chantait Miossec. La chanson: "Evoluer en D3". Peut-être le niveau de Lell.
47e Le Bayern a un mi-temps devant lui pour revenir dans le match ou ne pas sombrer encore plus.
"domenech ne comprend pas le sport qu'il regarde... ca va trop vite!" Tompouce, et on ne parle même pas des milieux défensifs qui attaquent, des ailiers qui débordent et des attaquant qui marquent.
45+2 C'est la mi-temps. Le Barça mène 4-0 et c'est un moindre mal. Une cellule psychologique attend les joueurs du Bayern. Que celui qui croit au retour des Bavarois parle ou se taise à jamais.
45+1 Encore un peu de patience pour le 5e, seul aux six mètres Iniesta rate sa reprise. Du côté des médias allemands, on prépare déjà l'échaffaud pour Jurgen Klinsmann.
45e On n'a plus de mots pour décrire le nauffrage du Bayern. Sur l'action du but, la défense bavaroise essaye surtout de mettrre des coups à Messi et oublie de défendre sur Henry.
43e Henry enfonce le Bayern alors que Messi s'est fait hâcher menu par Van Bommel.
40e Le toujours très sympathique Van Bommel, passe un savon magistral à ses partenaires. Encore un but encaissé et les Munichois vont se mettre sur la gueule.
38e Messi. 3-0. Amis lyonnais, vous n'êtes plus seuls. Sur ce centre d'Henry, Messi devance les deux plots qui servent de défense centrale au Bayern.
36e Canto, si tu n'es pas content et que tu ne comprends pas le contraintes du live, tu peux toujours aller dans un bar regarder le match.
30e A peine revenu de Bolivie où il est monté à 3800m d'altitude pour ramasser 6-1 avec la sélection argentine, Martin Demichellis continue son chemin de croix (entre ses deux matchs, il a aussi connu un méchant 5-1 contre Wolfsburg). Une itw de l'homme au catogan est à lire chez nos amis de Sofoot.com.
28e On voit peu Ribéry en ce début de match, en même temps on voit surtout le gardien et les défenseurs du Bayern.
elefantomas. Comme dirait l'autre, l'arbitre présente  un fort beau gabarit.
24e Le pauvre Butt - qui vit déjà une sale soirée - a mangé les vissés de Titi dans la figure. Raccomodé par le médecin du Bayern, il reprend le match.
23e Merci Thierry! Henry rate la balle du 3-0 et nous permet de ne pas tuer tout de suite le suspens.
20e Guardiola est expulsé . Le 4e arbitre a encore les tympans qui résonnent de la soufflante du coach catalan.
19e Alves et Messi s'amusent du pauvre Lell. Le Brésilien Brenno vit aussi un cauchemar dans l'axe.
16e Pénalty!!! Non, Messi a plongé c'est ce que pense l'abritre. Et bien, tu penses mal. Messi prend un . Guardiola est fou furieux et en perd son sang-froid légendaire.
15e Raymond Domenech est dans les tribunes. Si son voisin pouvait lui donner un calpin et un stylo.
12e Eto'o!!!!!!! On a encore droit à du Barça de gala! Encore du classique, Messi part de l'aile gauche et lance Eto'o en profondeur qui mystifie la pseudo défense bavaroise d'un appel croisé. Devant Butt, le Camerounais ne tremble pas.
10e Le Bayern a la tête sous l'eau. On déconseille aux Lyonnais de regarder ce match.

7e Messi. La classe, le talent, une action 100% barça. C'est la ballon qui bouge pas les joueurs. Iniesta initie le mouvement, Eto'o décale Messi sur le côté gauche qui d'un plat du pied amoureux trompe Butt. On a vu cette action des dizaines de fois, mais on ne s'en lasse pas.

4e Henry efface Butt... mais sa frappe est trop molle!!! Il a un peu mangé la feuille de match notre Titi des Ullis, il n'y avait plus qu'a pousser le ballon.A sa décharge, il était un peu excentré.
2e Il pleut sur la Catalogne, pourtant les Barcelonais ont quand-même arrosé la pelouse pour s'assurer que la balon fuse.
1er C'est parti! Titi Henry se signale avec un amorti du bras.
20h43 Jurgen Klinsmann surprend son monde, l'entraîneur du Bayern bouleverse son équipe. Pas de Rensing dans les buts mais Butt (le gardien qui tire les pénos), Lahm remplaçant, Breno titulaire et Altintop dans l'entre-jeu, on va voir ce que vont donner tous ces changements.
Inutile de recompter ou de déranger l’huissier de 20minutes.fr, à plus de 78% vous avez préféré Barcelone-Bayern à Liverpool-Chelsea. Il faut dire qu’un quart de finale de Ligue des champions sans club anglais, on ne voit plus ça tous les jours par les temps qui courent.
 
Patraque en championnat, le Bayern a bien meilleure mine en Coupe d’Europe. Le Sporting étrillé 5-0 et 7-1 au tour précédent peut en témoigner. A Barcelone, le coup de mou de début mars est déjà oublié. Vue de France, Barça-Bayern c’est aussi le choc entre Titi Henry et «Kaizer Franck».
 

Du côté de Barcelone, on prépare un accueil maison à Franck Ribéry qu’on verrait bien enfiler la tenue «blaugrana» la saison prochaine. «Il joue de manière très verticale, très directe, c'est un joueur très difficile à marquer», prévient Pep Guardiola. Question attaque, l’entraîneur catalan n’est pourtant pas dépourvu avec le trident Messi-Eto’o-Henry, soutenu par l’indispensable Andres Iniesta. Dans un bon soir, le Barça n’a pas son pareil pour martyriser les défenses adverses. Le Bayern qui sort d’un cuisant 5-1 contre Wolfsburg, serait bien inspiré de retrouver sa cohésion défensive. Sinon… 

Alors sortez les écharpes, installez vous confortablement, et venez commentez avec nous ce quart de choc. On accepte même la «titiolatrie» maladive version Pierre Menès.