Henry-Ribéry, le star clash

FOOT Les deux compères de l'équipe de France se retrouvent pour l'affiche des quarts de finale aller entre Barcelone et Bayern Munich, mercredi soir...

B.T.

— 

Le Barcelonais Thierry Henry (G) et le Bavarois Franck Ribéry (D). REUTERS et SIPA.
Le Barcelonais Thierry Henry (G) et le Bavarois Franck Ribéry (D). REUTERS et SIPA. — no credit

Coéquipiers en Bleu, adversaires d'un soir et possible concurrents pour occuper le flanc gauche du Barça, Franck Ribéry et Thierry Henry sont deux piliers de l'équipe de France. Mais qui est le meilleur? Qui est le plus influent? 20minutes.fr se lance dans le carnet de note. On compte sur vous dans les commentaires pour préciser l'appréciation.

Suivez Barcelone-Bayern Munich en live comme-à-la-maison sur 20minutes.fr à partir de 20h45

L'influence dans le jeu

Henry: Laissé au repos samedi lors de la victoire à Valladolid (1-0), le Barcelonais, 31 ans, a pris cette saison beaucoup d'ampleur au Barça, achevant de convaincre les sceptiques. Auteur de 15 buts l’année dernière, «Titi» en a déjà inscrit 19 cette saison (dont quatre en Ligue des champions). 3/5

Ribéry:
Le Boulonnais, 26 ans depuis mardi, est apparu en panne d'inspiration et émoussé samedi lors de la déroute de son équipe à Wolfsburg (5-1). Et quand «Francky» va mal, c’est tout le Bayern qui boîte. Auteur de six buts et de quatre passes décisives cette saison, l’ancien marseillais est passé complètement inaperçu en seconde période, confortant la thèse d'une «Ribéry-dépendance» contestée par l'entraîneur Jürgen Klinsmann.  5/5

Le poids dans le vestiaire

Henry:
Il n'est pas, comme à Arsenal, l'un des leaders de l'équipe. Le meilleur buteur des Bleus est une étoile parmi d’autres comme Messi et Eto’o. Il l'a très bien compris et ne cherche pas à prendre la place d'un Puyol ou d'un Xavi, mais s'est très bien fondu dans le vestiaire «blaugrana». 3/5

Ribéry: Farceur né, le Bavarois n’hésite pas à détendre le vestiaire. Sa blague sur Oliver Kahn restera dans les annales. Ribéry versant un seau d’eau au-dessus d’un toit sur la tête du gardien allemand… De plus en plus à l’aise avec la langue de Goethe, il n’hésite pas à recadrer ses partenaires sur le terrain qui sont conscients de son «aura». 4/5

La relation avec l'entraîneur

Henry: Josep Guardiola est toujours élogieux envers le Français. «Il a été le meilleur joueur d'Arsenal, (...) c'est le meilleur buteur de l'équipe de France, un joueur de très haut niveau (...) il est humble et accepte de faire des choses qu'il ne faisait pas avant», comme d'accepter de jouer à gauche... Guardiola n'a jamais eu à se plaindre d'Henry, qui semble de son côté plus à l'aise qu'à l'époque de Frank Rijkaard. 4/5

Ribéry: Si Jurgen Klinsmann ne cache pas son admiration pour l'international français («C'est Dieu qui lui a donné son talent»), il estime que Ribéry n'est pas encore un produit fini et qu'il peut encore progresser. Ribéry a toujours apporté son soutien à son coach lorsque celui-ci était contesté et critiqué après un début de saison difficile, mais a aussi souvent rué dans les brancards. 3/5

Revenus


Henry: Dans le dernier numéro de «L’Equipe Magazine» sur le top 50 des sportifs français les mieux payés en 2008, Thierry Henry reste le numéro 1 avec 17,7 millions d’euros de gains. Il perçoit 7,5 millions d’euros par an en salaire (et 1,8 million en prime). Ses contrats publicitaires (Reebok, Gilette, Pepsi, SFR, Pringles) montent à 8,8 millions d’euros. 5/5

Ribéry: Il fait une entrée remarquée sur la troisième place du podium en gagnant 8 places, avec 8,3, millions d’euros. Il est également le deuxième joueur le mieux payé d’Allemagne derrière Luca Toni. «Francky» vend ses contrats d’images à Nike et EA Sports.  4/5
 
Total:
Henry: 15/20
Ribéry: 17/20