Nantes Rezé veut arrêter de lanterner

— 

Les filles du Nantes Rezé basket ont-elles déjà la tête en vacances ? On aura un début de réponse, ce soir, au palais des sports de Beaulieu, avec la venue de Calais (6e), lors de la 23e journée de Ligue féminine. Les filles de Simon Guillou sont d'ores et déjà reléguées sportivement en Nationale 1. Mais peuvent espérer un repêchage administratif.

En attendant, il faut trouver la motivation. A écouter la meneuse Faeza Bouderra, la volonté est là. « On a envie de montrer à notre public notre vrai visage. On va donc jouer à fond nos trois derniers matchs... »

Autre motivation : éviter la lanterne rouge que le NRB n'a jamais quittée depuis le début de la saison... « Si on gagne au moins deux matchs sur trois, on ne sera pas dernières, poursuit la Franco-Algérienne. C'est un beau challenge à relever pour nous ! » En tout cas, alors que beaucoup d'équipes seraient parties à vau-l'eau le lendemain de la défaite contre Basket Landes (53-71) il y a quinze jours, la formation rezéenne est, semble-t-il, restée unie.

« Il y a beaucoup d'affinités entre nous. On est très soudées. On est toutes conscientes que beaucoup d'entre nous joueront ailleurs la saison prochaine, on a donc envie de bien finir ensemble ! De finir sur une bonne note. »

D'ailleurs Bouderra - qui arrive en fin de contrat en juin - restera-t-elle Rezéenne ? « Pourquoi pas ! répond-elle. Je me plais beaucoup ici. Il y a des discussions, mais je ne peux pas vous en dire davantage... » ■D. P.