La finale en ligne de mire pour l'OL

— 

Un exploit sinon rien. Tenu en échec par Duisbourg (1-1), samedi dernier, à Gerland, l'OL est contraint de s'imposer en Allemagne, dimanche, ou d'obtenir un nul avec des buts pour espérer être le premier club français à disputer la finale de la Coupe UEFA. « Nous sommes largement capables de l'emporter là-bas, affirme Farid Benstiti qui a tiré les enseignements du match aller. Nous ne pouvons pas disputer une rencontre de ce niveau sans être capable de conserver le ballon au milieu. Il y a eu beaucoup d'erreurs techniques, de précipitation. Nous avons eu peur de jouer, mais nous serons bien obligés de prendre des risques à Duisbourg. » Pour s'assurer une meilleure maîtrise du jeu et alimenter l'attaquante Lotta Schelin, l'entraîneur lyonnais devrait titulariser Louisa Necib. L'OL pourra aussi s'inspirer de la performance réalisée mercredi par le Bayern Munich qui s'est imposé à Duisbourg (1-2) en match en retard de la 10e journée de Bundesliga. ■ S. M.