La fracture se corse pour Lance Armstrong

CYCLISME L'Américain se fait opérer mercredi de sa clavicule...

A.P. avec agence

— 

Lance Armstrong dans l'ambulance après sa chute dans le tour de Castille, le 23 mars 2008.
Lance Armstrong dans l'ambulance après sa chute dans le tour de Castille, le 23 mars 2008. — REUTERS/Rafa Gomez-Ciclismo a Fondo

La fracture de la clavicule droite de Lance Armstrong est «un peu plus sérieuse» et moins nette que prévu, a indiqué mardi le cycliste américain, qui doit être opéré mercredi matin à Austin.

«La clavicule est brisée en un peu plus de morceaux que nous pensions à l'origine», a indiqué, sur le site d'Astana, Armstrong, qui s'est blessé lundi en chutant lors de la 1re étape du Tour de Castille-et-Leon. «Je me fais opérer mercredi, ça va durer 2-3 heures. Quand j'en sors, je ne dois absolument rien faire pendant 72 heures. A ce moment-là, je serai de nouveau examiné et peut-être que 3-4 jours après, je pourrais faire du vélo d'intérieur», annonce Armstrong.

Se servir du Giro comme préparation

Si cette blessure compromet son retour au premier plan après trois ans d'absence du peloton, le septuple vainqueur du Tour (1999 à 2005), âgé de 37 ans, espère toujours prendre le départ du prochain tour d’Italie le 9 mai prochain. «C'est une blessure très courante chez le cycliste et on sait que des coureurs ont repris le vélo après deux semaines, d'autres après deux mois», a souligné le Texan.

«Et même si j'allais au Giro mal préparé et que je m'en servais de préparation pour d'autres courses, ça m'irait très bien aussi», relativise l’intéressé. Parmi ses autres courses, il y a le Tour de France où l’Américain est censé épauler le leader de son équipe, l’Espagnol Alberto Contador. A moins qu’il ne revoit déjà ses ambitions à la hausse après ce contretemps.