Ramé prend son mal en patience

— 

Il devra encore attendre quelques jours pour être fixé. Blessé au Havre, samedi dernier, Ulrich Ramé a passé une IRM, hier, qui a montré une contusion de l'adducteur moyen gauche, mais aussi un hématome. Une échographie sera nécessaire en fin de semaine, quand cet hématome sera résorbé, pour déterminer la durée de l'indisponibilité du portier et capitaine bordelais, touché pour la troisième fois de la saison aux muscles pelviens. Les Girondins ignorent donc toujours s'ils devront composer avec une nouvelle absence de longue durée, après les blessures au genou de Fernando Cavenaghi (écarté des terrains pour encore quatre à six semaines) et d'Henrique (six à huit semaines).

Du côté du terrain, la bonne nouvelle était hier le retour à l'entraînement de Fernando. Le milieu brésilien avait été mis à pied il y a quinze jours. Une sanction infligée par le club à la suite à sa suspension pour quatre matchs, en raisons de propos injurieux adressés à un arbitre. ■R. B.